vous lisez...
Bachar Al-Assad, Etats-Unis, Europe, Irak, Moyen Orient, Syrie

INTERNATIONALE : « Le régime syrien estime qu’il a carte blanche pour frapper fort sur l’EI »

Depuis fin juillet, l’organisation de l’État islamique et les forces du régime syrien sont en confrontation directe. La lutte contre ces jihadistes, désormais objet d’un consensus international, permet à Damas d’avancer ses pions.

À l’heure où tous les regards sont tournés vers le nord de l’Irak avec la progression fulgurante des jihadistes de l’organisation de l’État islamique qui inquiète l’Occident et bouleverse la géopolitique du Moyen-Orient, la crise syrienne semble être passée au second plan.

Pourtant, au cours de ces derniers jours, c’est bien sur le territoire syrien que ce groupe extrémiste ultra-radical, actuellement visé par des frappes américaines dans le nord de l’Irak, a enregistré des gains très importants. Il a notamment pris le contrôle d’une dizaine de villes et villages à d’autres mouvements islamistes dans la province d’Alep, dans le nord-est de la Syrie.
L’organisation de l’État islamique, qui jouit d’un contrôle quasi-total des provinces de Raqqa et Deir Ezzor, à la frontière avec l’Irak, a désormais dans sa ligne de mire les bastions rebelles de Marea et Azaz, près de la frontière turque. La perte de ces deux localités couperait la principale route d’approvisionnement des rebelles et leur porterait donc un coup fatal. Ces derniers sont en effet déjà pris en tenailles entre des combats contre le pouvoir à Damas et dans le même temps contre les jihadistes du « calife » autoproclamé Abou Bakr al-Baghdadi.
Confrontation directe entre Assad et l’organisation de l’État islamique
En outre, depuis la fin juillet, la confrontation directe entre l’organisation de l’État islamique et les forces du président Bachar al-Assad est entrée dans une nouvelle phase, plus violente, mettant à mal les rumeurs de connivence entre ces deux belligérants qui, selon l’opposition syrienne, s’évitaient sur le champ de bataille. Damas est notamment accusée d’avoir délibérément laissé ce groupe ultra-radical prospérer pour accréditer l’idée selon laquelle le soulèvement contre le régime syrien serait principalement le fait de terroristes islamistes soutenus par l’étranger.
« Il n’existe aucune connivence entre ces deux parties, mais plutôt des intérêts croisés ponctuels qui ont mis en suspens leur confrontation, explique Wassim Nasr, journaliste à France 24 et spécialiste des mouvements jihadistes. En effet, quand le régime cherchait à tout prix à sécuriser ses places fortes que sont Damas, Homs, Alep et ses routes stratégiques vers le Nord, le Sud et Beyrouth, les jihadistes d’al-Baghdadi avaient pour priorité de consolider leur assise militaire et populaire dans leurs bastions. Cela n’a d’ailleurs pas empêché que des combats sporadiques et des bombardements aériens continuent entre ces deux forces. »
Sur le terrain, désormais, la bataille fait rage. « Après avoir consolidé ses acquis, l’organisation de l’État islamique a ouvert les hostilités à la fin du mois de juillet en attaquant des points stratégiques du régime à l’est du pays, comme par exemple la base militaire dite de la Division-17 et celle de la brigade 93 à Raqqa, sur lesquelles flotte désormais leur drapeau noir », précise Wassim Nasr. Les pertes du régime sont très importantes puisqu’il a enregistré son plus grand nombre de soldats tués en un seul mois depuis le début de la crise en mars 2011.
Damas avance ses pions
Pour autant, malgré ces revers, le régime semble vouloir rendre coup pour coup, notamment depuis dimanche 17 août, date du début d’une campagne de bombardements aériens sans précédent contre les positions du groupe jihadiste dans le nord et l’est du pays. Les villes de Raqqa (plus de 30 raids pour la seule journée de dimanche), de Tabqa, la province de Deir Ezzor (est), ainsi que les localités d’Akhtarin et Manbej (province d’Alep) ont ainsi été soumises au feu de l’aviation syrienne.
Cette contre-attaque syrienne intervient au moment où la communauté internationale a décidé de se pencher sur le cas de l’organisation de l’État islamique, accusée d’épuration ethnique en Irak. « Le régime syrien profite de cette nouvelle conjoncture et estime qu’il a désormais carte blanche pour frapper fort sur ces jihadistes. Qui aujourd’hui pourrait reprocher à Bachar al-Assad, qui a toujours dit qu’il était dans le camp qui combat sans merci le terrorisme, de bombarder intensivement leurs bastions, alors que ces mêmes jihadistes sont pris pour cible en Irak par les forces américaines et que l’opposition syrienne a réclamé que des raids aériens soient menés à leur encontre ? », souligne Wassim Nasr.
À terme, le grand perdant de ces développements en Syrie pourrait être la rébellion syrienne non-jihadiste. « Aujourd’hui, nous sommes dans une équation dans laquelle la rébellion est impuissante et discréditée militairement aux yeux des Syriens, et dans laquelle un consensus international s’est dessiné contre les jihadistes, poursuit le journaliste de France 24. Cela permet à Bachar al-Assad de pousser ses pions sans crainte. Il avance autour de Damas, est à deux doigts d’encercler Alep, le tout en profitant du chaos régnant dans les rangs rebelles. »
source : france24.com
Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laissez vos commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nous sommes..

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 203 autres abonnés

Articles a ne pas manquer

SOCIÉTÉ ► Nietzsche, le Zoroastrisme et les anarchistes, des influences paradoxales ?

SOCIÉTÉ ► Nietzsche, le Zoroastrisme et les anarchistes, des influences paradoxales ?

société

SOCIÉTÉ ► " à moins que l’on ne veuille que l’atrocité de Ferguson soit également engloutie et ne devienne pas plus qu’un irritant intestinal pour l’histoire, nous devons aborder la situation non comme un énième acte de racisme systémique, mais pour ce qu’elle est : une lutte des classes." Kareem Abdul-Jabbar

SOCIÉTÉ ► " à moins que l’on ne veuille que l’atrocité de Ferguson soit également engloutie et ne devienne pas plus qu’un irritant intestinal pour l’histoire, nous devons aborder la situation non comme un énième acte de racisme systémique, mais pour ce qu’elle est : une lutte des classes." Kareem Abdul-Jabbar

Les « maîtres » du monde ?!

INTERNATIONALE ► La Banque des Règlements Internationaux le véritable "maitre" du monde

INTERNATIONALE ► La Banque des Règlements Internationaux le véritable "maitre" du monde

INTERNATIONALE :

DETTE PUBLIQUE ► Le FMI vient de donner son ‘feu vert’ pour une taxation de 10% de votre épargne

DETTE PUBLIQUE ► Le FMI vient de donner son ‘feu vert’ pour une taxation de 10% de votre épargne

EUROPE :

ECONOMIE ► Le contrôle allemand des enjeux gaziers est la véritable cause du conflit avec la Russie ?

ECONOMIE ► Le contrôle allemand des enjeux gaziers est la véritable cause du conflit avec la Russie ?

FRANCE :

FRANCE ► « En réalité, aujourd’hui, ceux qui commandent sont les États-Unis et Israël.. » Roland Dumas

FRANCE ► « En réalité, aujourd’hui, ceux qui commandent sont les États-Unis et Israël.. » Roland Dumas

Théorie du genre :

 SOCIÉTÉ ►La théorie du genre ou la destruction de « l’hétérosexualité normative »

SOCIÉTÉ ►La théorie du genre ou la destruction de « l’hétérosexualité normative »

santé publique :

VIDEO ► La nourriture comme arme de stérilisation massive par Alex Jones

VIDEO ► La nourriture comme arme de stérilisation massive par Alex Jones

Religion

ISLAM ► Le bon comportement expliqué par ‘Ami Hassan imam à la mosquée de Aubervilliers (VIDÉO)

ISLAM ► Le bon comportement expliqué par ‘Ami Hassan imam à la mosquée de Aubervilliers (VIDÉO)

Satanisme :

MEDIAS ► Propagande satanique intentionnelle dans les médias par Anton Lavey (vidéo)

MEDIAS ► Propagande satanique intentionnelle dans les médias par Anton Lavey (vidéo)

Nouvelle Technologie

BIG BROTHER ► La "Puce R.F.Id en poudre" un cauchemar devenu une réalité

BIG BROTHER ► La "Puce R.F.Id en poudre" un cauchemar devenu une réalité

MUSIQUE :

PEOPLE ► Messages subliminaux dans les clips de rap, Maitre Gims "crache le morceau" (vidéos)

Le combat d’un homme :

► Bruno Boulefkhad, un homme qui se bat seul contre la Société Générale, jusqu’à la mort ?

Note a nos lecteurs :

Depuis le 15 avril toutes les publicités sur le blog sont indépendantes de notre volonté a l'exception du site technikpiecesautos.com partenaire direct de la #Stvirtuelle.
La rédaction de la #StreetTeleVirtuelle.

%d blogueurs aiment cette page :