Nul n’est censé ignorer la loi, surtout pas le gouvernement. Pourquoi, quand il s’agit des Roms, s’autorise-t-il à la violer ?