vous lisez...
Asie, Barak Obama, Birmanie, Etats-Unis, Islam, Islamophobie, Rohingya

ROHINGYAS : Obama et Suu Kyi appellent le gouvernement birman à accélerer les réformes

Barack Obama, qui effectue sa seconde visite en Birmanie depuis la dissolution de la junte militaire, s’est entretenu vendredi avec l’opposante Aung San Suu Kyi, avant d’appeler le gouvernement birman à accélérer les réformes démocratiques.

Le lieu est le même qu’en novembre 2012, lorsque Barack Obama était devenu le premier président américain en exercice à poser le pied en Birmanie. L’atmosphère était en revanche différente. Au moment où la transition démocratique en Birmanie butte sur de réels obstacles, le locataire de la Maison Blanche et l’opposante Aung San Suu Kyi se sont retrouvés à Rangoun, vendredi 14 novembre, au domicile de l’icône de la démocratie, où elle fut assignée à résidence pendant de nombreuses années.

Au terme de leur rencontre, Barack Obama a appelé à des élections « libres et équitables » en Birmanie, lors d’une conférence de presse commune avec Aung San Suu Kyi. Alors que de nombreuses voix, dont celle de l’opposante, s’élèvent contre les lenteurs des réformes du gouvernement birman actuel, le président américain a estimé que la démocratisation en Birmanie n’était « ni achevée, ni irréversible ».

>> À voir sur France 24 : « Où en est la perestroïka birmane ? »

De son côté, Aung San Suu Kyi a appelé à « trouver un équilibre entre optimisme et pessimisme » pour son pays en pleine transition. À un an de législatives cruciales pour le pays, elle a récemment estimé que le processus de réforme était au point mort depuis près de deux ans. L’un des points de crispations dans le pays est la Constitution, que l’opposante juge « injuste et antidémocratique ».

L’un des articles du texte, hérité de l’époque de la junte, l’empêche en effet de prétendre à la fonction suprême car elle a épousé un étranger. Son parti, la Ligue nationale pour la démocratie (LND), a pourtant de bonnes chances de l’emporter.

À 69 ans, Aung San Suu Kyi doit réussir le difficile passage d’un rôle d’icône pacifiste adulée à travers le monde à celui d’une femme politique en première ligne face aux soubresauts d’une démocratie naissante.

« Être pragmatique sur la quantité de changements que le pays peut absorber« 

Preuve de la place à part qu’elle occupe, dans son pays et au-delà, Barack Obama aura consacré, lors de cette visite, infiniment plus de temps – et d’exposition médiatique – à cette députée de l’opposition qu’au président du pays, l’ex-général Thein Sein.

« Oui, c’est unique », reconnaît Ben Rhodes, proche conseiller du président américain. « Mais c’est un personnage unique », ajoute-t-il. « Elle est une voix extraordinairement importante en Birmanie mais c’est aussi une icône pour la démocratie à travers le monde ».

Sur un terrain moins consensuel, Obama s’est dit « attentif » à la façon dont les minorités sont traitées, sans toutefois prononcé le nom des Rohingyas, considérés par l’ONU comme l’une des minorités les plus persécutées de la planète mais un dossier sur lequel Aung San Suu Kyi se montre extrêmement discrète.

Pour Ernest Bower, du Center for Strategic and International Studies, à Washington, la Maison Blanche est à la recherche d’un subtil équilibre. « Il n’est pas concevable que les réformes démocratiques s’arrêtent en chemin », souligne-t-il. « Mais il y a aussi la reconnaissance du fait qu’il faut être pragmatique sur la quantité de changements que le pays peut absorber en un temps donné ».

Dans une tribune intitulée « La Birmanie a besoin de temps » et publiée dans le « New York Times », U Soe Thane, conseiller du président Thein Sein, appelle la communauté internationale à faire preuve de patience et à saisir « les nuances » de ce qui se passe dans son pays.

« Nous vivons dans l’ombre de notre passé. Nous souffrons de capacités institutionnelles extrêmement limitées et plus encore de mentalités et d’états d’esprit forgés par l’isolement et l’autoritarisme. Ces choses-là ne peuvent changer du jour au lendemain ».

source : france24.com

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laissez vos commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nous sommes..

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 201 autres abonnés

Articles a ne pas manquer

SOCIÉTÉ ► Nietzsche, le Zoroastrisme et les anarchistes, des influences paradoxales ?

SOCIÉTÉ ► Nietzsche, le Zoroastrisme et les anarchistes, des influences paradoxales ?

société

SOCIÉTÉ ► " à moins que l’on ne veuille que l’atrocité de Ferguson soit également engloutie et ne devienne pas plus qu’un irritant intestinal pour l’histoire, nous devons aborder la situation non comme un énième acte de racisme systémique, mais pour ce qu’elle est : une lutte des classes." Kareem Abdul-Jabbar

SOCIÉTÉ ► " à moins que l’on ne veuille que l’atrocité de Ferguson soit également engloutie et ne devienne pas plus qu’un irritant intestinal pour l’histoire, nous devons aborder la situation non comme un énième acte de racisme systémique, mais pour ce qu’elle est : une lutte des classes." Kareem Abdul-Jabbar

Les « maîtres » du monde ?!

INTERNATIONALE ► La Banque des Règlements Internationaux le véritable "maitre" du monde

INTERNATIONALE ► La Banque des Règlements Internationaux le véritable "maitre" du monde

INTERNATIONALE :

DETTE PUBLIQUE ► Le FMI vient de donner son ‘feu vert’ pour une taxation de 10% de votre épargne

DETTE PUBLIQUE ► Le FMI vient de donner son ‘feu vert’ pour une taxation de 10% de votre épargne

EUROPE :

ECONOMIE ► Le contrôle allemand des enjeux gaziers est la véritable cause du conflit avec la Russie ?

ECONOMIE ► Le contrôle allemand des enjeux gaziers est la véritable cause du conflit avec la Russie ?

FRANCE :

FRANCE ► « En réalité, aujourd’hui, ceux qui commandent sont les États-Unis et Israël.. » Roland Dumas

FRANCE ► « En réalité, aujourd’hui, ceux qui commandent sont les États-Unis et Israël.. » Roland Dumas

Théorie du genre :

 SOCIÉTÉ ►La théorie du genre ou la destruction de « l’hétérosexualité normative »

SOCIÉTÉ ►La théorie du genre ou la destruction de « l’hétérosexualité normative »

santé publique :

VIDEO ► La nourriture comme arme de stérilisation massive par Alex Jones

VIDEO ► La nourriture comme arme de stérilisation massive par Alex Jones

Religion

ISLAM ► Le bon comportement expliqué par ‘Ami Hassan imam à la mosquée de Aubervilliers (VIDÉO)

ISLAM ► Le bon comportement expliqué par ‘Ami Hassan imam à la mosquée de Aubervilliers (VIDÉO)

Satanisme :

MEDIAS ► Propagande satanique intentionnelle dans les médias par Anton Lavey (vidéo)

MEDIAS ► Propagande satanique intentionnelle dans les médias par Anton Lavey (vidéo)

Nouvelle Technologie

BIG BROTHER ► La "Puce R.F.Id en poudre" un cauchemar devenu une réalité

BIG BROTHER ► La "Puce R.F.Id en poudre" un cauchemar devenu une réalité

MUSIQUE :

PEOPLE ► Messages subliminaux dans les clips de rap, Maitre Gims "crache le morceau" (vidéos)

Le combat d’un homme :

► Bruno Boulefkhad, un homme qui se bat seul contre la Société Générale, jusqu’à la mort ?

Note a nos lecteurs :

Depuis le 15 avril toutes les publicités sur le blog sont indépendantes de notre volonté a l'exception du site technikpiecesautos.com partenaire direct de la #Stvirtuelle.
La rédaction de la #StreetTeleVirtuelle.

%d blogueurs aiment cette page :