vous lisez...
Banques, Monde, Nouvel Ordre Mondial, Shadow Banking

INTERNATIONALE : Le «shadow banking» pèse 75.000 milliards de dollars

La « finance de l’ombre » a progressé de 7 % sur un an selon le FSB. Elle représente près de 120 % du PIB des grandes économies du globe.

L’ombre s’étend à grande vitesse. Selon le Conseil de Stabilité Financière (FSB) le poids du « shadow banking », les activités de financement qui ne sont pas menées par les banques mais par des hedge funds,les fonds de private equity et des trusts, a progressé de 7 % (hors effet de change) sur un an dans les principales économies du globe. Dans ce décompte, qui n’inclut pas les compagnies d’assurance, cette finance parallèle pesait 75.000 milliards de dollars d’actifs à fin 2013. Soit 50 % du système bancaire et un quart du total des actifs financiers.

Le « shadow banking » s’approche ainsi de son pic historique , à environ 120 % du PIB des pays couverts par l’étude, à comparer aux 124 % atteints avant la crise, en 2007. Le FSB cherche à évaluer l’ampleur de ce pan de la finance pour mieux en cerner les risques. C’est à cette fin qu’il a lancé en 2011 un exercice de suivi, réalisé annuellement. Ces travaux font d’ailleurs partie des priorités que s’était fixé le FSB pour le prochain sommet du G20, qui doit se tenir mi-novembre à Brisbane, en Australie

Les « hedge funds » sous évalués

Dans le détail, la zone euro et les Etats-Unis se partagent les deux tiers du gâteau du « shadow banking », avec 25.000 milliards de dollars chacun. Le Royaume-Uni parvient en troisième position (9.300 milliards de dollars) soit 12 % du total. La Chine, loin derrière, signe toutefois une véritable percée : sa part dans le « shadow banking » a quadruplé de 1 % (fin 2007) à 4 % du total six ans plus tard. Cette somme astronomique de 75.000 milliards de dollars d’actifs ne cerne pas forcément le phénomène dans son ensemble. En particuliers, les fonds alternatifs (« hedge funds ») restent sous-estimés dans son évaluation, a précisé le FSB, qui entend affiner les données sur lesquelles il s’appuie pour les prochaines moutures de son évaluation annuelle.

Un calcul à affiner

Mais ces chiffres pourraient être revus à la baisse, car les auteurs de l’étude ont volontairement utilisé une définition très large. Pour approcher plus finement le phénomène, les auteurs se sont également concentrés sur les seules opérations de crédit menées par des acteurs n’étant ni des banques, ni des compagnies d’assurance, sur 23 pays (au lieu de 26 pour l’étude globale). L’encours atteint alors « seulement  » 35.000 milliards de dollars, en hausse de 2,4 % sur un an. Du propre aveu des auteurs de l’étude, cette mesure plus étroite doit « encore s’améliorer » à mesure qu’avance la compréhension de la finance de l’ombre. C’est pourtant ce chiffre qui retiendra à l’avenir toute l’attention des régulateurs, puisqu’il incarne précisément les craintes liées au « shadow banking » : voir des établissements mener exactement les mêmes métiers qu’une banque, mais sans leurs contraintes prudentielles. A l’évidence, il s’agit là d’une tendance de fond. Les Etats-Unis sont habitués à être moins bancarisés dans le financement de l’économie. La tendance est en revanche bien plus neuve en Europe, où les modes de financement alternatifs décollent, mais restent toujours largement distancés par les banques. En particulier en France.

Un terme « non péjoratif »

Le Conseil de stabilité financière prend bien soin de le préciser dans son rapport. L’usage du terme « shadow banking » n’a rien en soi de péjoratif. Il est vrai que sa traduction française (« finance de l’ombre ») ne laisse rien présager de bon. Ce terme est simplement le plus communément employé, en particulier dans les communications du G20. Ces considérations linguistiques n’enlèvent rien aux intentions des autorités : mieux encadrer une finance qui échappe par nature à la régulation bancaire.

source : lesechos.fr
Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laissez vos commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nous sommes..

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 203 autres abonnés

Articles a ne pas manquer

SOCIÉTÉ ► Nietzsche, le Zoroastrisme et les anarchistes, des influences paradoxales ?

SOCIÉTÉ ► Nietzsche, le Zoroastrisme et les anarchistes, des influences paradoxales ?

société

SOCIÉTÉ ► " à moins que l’on ne veuille que l’atrocité de Ferguson soit également engloutie et ne devienne pas plus qu’un irritant intestinal pour l’histoire, nous devons aborder la situation non comme un énième acte de racisme systémique, mais pour ce qu’elle est : une lutte des classes." Kareem Abdul-Jabbar

SOCIÉTÉ ► " à moins que l’on ne veuille que l’atrocité de Ferguson soit également engloutie et ne devienne pas plus qu’un irritant intestinal pour l’histoire, nous devons aborder la situation non comme un énième acte de racisme systémique, mais pour ce qu’elle est : une lutte des classes." Kareem Abdul-Jabbar

Les « maîtres » du monde ?!

INTERNATIONALE ► La Banque des Règlements Internationaux le véritable "maitre" du monde

INTERNATIONALE ► La Banque des Règlements Internationaux le véritable "maitre" du monde

INTERNATIONALE :

DETTE PUBLIQUE ► Le FMI vient de donner son ‘feu vert’ pour une taxation de 10% de votre épargne

DETTE PUBLIQUE ► Le FMI vient de donner son ‘feu vert’ pour une taxation de 10% de votre épargne

EUROPE :

ECONOMIE ► Le contrôle allemand des enjeux gaziers est la véritable cause du conflit avec la Russie ?

ECONOMIE ► Le contrôle allemand des enjeux gaziers est la véritable cause du conflit avec la Russie ?

FRANCE :

FRANCE ► « En réalité, aujourd’hui, ceux qui commandent sont les États-Unis et Israël.. » Roland Dumas

FRANCE ► « En réalité, aujourd’hui, ceux qui commandent sont les États-Unis et Israël.. » Roland Dumas

Théorie du genre :

 SOCIÉTÉ ►La théorie du genre ou la destruction de « l’hétérosexualité normative »

SOCIÉTÉ ►La théorie du genre ou la destruction de « l’hétérosexualité normative »

santé publique :

VIDEO ► La nourriture comme arme de stérilisation massive par Alex Jones

VIDEO ► La nourriture comme arme de stérilisation massive par Alex Jones

Religion

ISLAM ► Le bon comportement expliqué par ‘Ami Hassan imam à la mosquée de Aubervilliers (VIDÉO)

ISLAM ► Le bon comportement expliqué par ‘Ami Hassan imam à la mosquée de Aubervilliers (VIDÉO)

Satanisme :

MEDIAS ► Propagande satanique intentionnelle dans les médias par Anton Lavey (vidéo)

MEDIAS ► Propagande satanique intentionnelle dans les médias par Anton Lavey (vidéo)

Nouvelle Technologie

BIG BROTHER ► La "Puce R.F.Id en poudre" un cauchemar devenu une réalité

BIG BROTHER ► La "Puce R.F.Id en poudre" un cauchemar devenu une réalité

MUSIQUE :

PEOPLE ► Messages subliminaux dans les clips de rap, Maitre Gims "crache le morceau" (vidéos)

Le combat d’un homme :

► Bruno Boulefkhad, un homme qui se bat seul contre la Société Générale, jusqu’à la mort ?

Note a nos lecteurs :

Depuis le 15 avril toutes les publicités sur le blog sont indépendantes de notre volonté a l'exception du site technikpiecesautos.com partenaire direct de la #Stvirtuelle.
La rédaction de la #StreetTeleVirtuelle.

%d blogueurs aiment cette page :