vous lisez...
Caroline Fourest, France, Islamophobie, Société

SOCIÉTÉ : La pertinence du terme « islamophobie » fait débat

 

Est-il pertinent de parler d’islamophobie à propos des actes et discriminations visant les musulmans? Certains le soutiennent face à l’ampleur du phénomène, quand d’autres jugent ce terme piégé car il interdit, selon eux, toute critique d’ordre religieux.

Le mot a reçu l’onction de la Commission nationale consultative des droits de l’homme (CNCDH) qui, dans son dernier rapport sur le racisme publié cette semaine, « se trouve confortée dans son choix de nommer ce que l’on dénonce et souhaite combattre ».

L’aréopage d’experts et de personnalités se dit clairement favorable à l’usage du terme « islamophobie », même s’il juge utile de le compléter par les expressions « manifestations de haine antimusulmane » et « actes antimusulmans ».

Ce positionnement de la CNCDH fait bondir l’essayiste Caroline Fourest, figure du combat contre un mot qu’elle dit forgé par les mollahs iraniens et relayé par les courants islamistes.

« Ce terme d’islamophobie est non seulement glissant mais dangereux: il vise à mettre des cibles sur le front des défenseurs de la laïcité », fait-elle valoir auprès de l’AFP.

« Même si des gens de bonne foi l’utilisent dans un sens plus neutre, ce terme ne veut pas dire +phobie envers les musulmans+ mais +phobie envers l’islam+. Si le fait d’être critique envers le religieux est jugé, dans des rapports officiels, équivalent à du racisme, c’est là une intimidation intellectuelle inacceptable », poursuit-elle.

« Le mot islamophobie est le seul, parmi les mots du racisme, qui fait l’objet de tant de résistances », déplore a contrario le sociologue Marwan Mohammed. La classe politique et les associations antiracistes ce méfient d’un terme largement contesté à droite, notamment dans une mouvance identitaire attachée aux « racines judéo-chrétiennes » de la France, mais aussi à gauche chez les laïques militants.

« Certains préfèrent la notion de +racisme antimusulman+ en proposant de se centrer sur les atteintes aux biens et aux personnes. C’est une petite avancée, même si le mot islamophobie permet également de prendre en compte les discours qui légitiment les actes. En outre, le mot racisme fait reposer le rejet sur les origines, davantage que sur l’appartenance religieuse qui est en jeu dans l’islamophobie », poursuit le chercheur au CNRS.

« Le déni du mot islamophobie participe du déni du phénomène. Ce n’est pas neutre dans un contexte où ce phénomène prend de l’ampleur », estime-t-il.

– Réalité « bien ancrée » –

De fait, plus de 200 « actes antimusulmans » ont été recensés par l’Observatoire national contre l’islamophobie, une composante du Conseil français du culte musulman (CFCM), depuis les attentats jihadistes de janvier, contre 133 pour toute l’année 2014. Evoquant sur un ton plus engagé des « actes islamophobes » comprenant des discriminations d’origine institutionnelle (enseignants, policiers…), le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) a lui aussi décrit une flambée du phénomène depuis Charlie.

« L’islamophobie existe, elle est bien ancrée dans la société française, qu’on le veuille ou non », s’agace le président de l’observatoire du CFCM, Abdallah Zekri, tout en se réjouissant que le président François Hollande ait prononcé, en janvier, ce mot que le Premier ministre Manuel Valls n’utilise pas.

« Si les hommes politiques refusent la notion d’islamophobie, il me semble qu’ils ne devraient pas parler d’antisémitisme mais d’actes et de racisme antijuifs », estime encore le responsable musulman.

La comparaison ne convainc par Jean-Christophe Moreau, coauteur de « Islamophobie, la contre-enquête » (Plein Jour): « Dès sa naissance, le concept d’antisémitisme postulait une donnée biologique, peu importait le degré de religiosité. Alors que l’islamophobie indique une intolérance liée à la pratique, une difficulté d’accepter un retour du religieux ».

Ce spécialiste de l’histoire du droit juge la notion d’islamophobie instrumentalisée par « une base militante » qui défend certaines pratiques, comme le port du voile, relevant selon lui « davantage de l’identité que des droits individuels ». « Il y a une forme d’assignation identitaire qui s’exerce à travers cette confessionnalisation de l’antiracisme », critique-t-il.

Marwan Mohammed, lui, aimerait bien que, comme aux Etats-Unis ou dans d’autres pays européens, « le débat français se focalise moins sur le mot » que sur « la réalité qui se dégrade ».

« Cette réalité, cette inquiétude pèsent énormément dans la vie sociale des Français de confession musulmane, au quotidien: voilà le sujet, dont on parle peu », tranche-t-il.

source : news-republic.com

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laissez vos commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nous sommes..

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 201 autres abonnés

Articles a ne pas manquer

SOCIÉTÉ ► Nietzsche, le Zoroastrisme et les anarchistes, des influences paradoxales ?

SOCIÉTÉ ► Nietzsche, le Zoroastrisme et les anarchistes, des influences paradoxales ?

société

SOCIÉTÉ ► " à moins que l’on ne veuille que l’atrocité de Ferguson soit également engloutie et ne devienne pas plus qu’un irritant intestinal pour l’histoire, nous devons aborder la situation non comme un énième acte de racisme systémique, mais pour ce qu’elle est : une lutte des classes." Kareem Abdul-Jabbar

SOCIÉTÉ ► " à moins que l’on ne veuille que l’atrocité de Ferguson soit également engloutie et ne devienne pas plus qu’un irritant intestinal pour l’histoire, nous devons aborder la situation non comme un énième acte de racisme systémique, mais pour ce qu’elle est : une lutte des classes." Kareem Abdul-Jabbar

Les « maîtres » du monde ?!

INTERNATIONALE ► La Banque des Règlements Internationaux le véritable "maitre" du monde

INTERNATIONALE ► La Banque des Règlements Internationaux le véritable "maitre" du monde

INTERNATIONALE :

DETTE PUBLIQUE ► Le FMI vient de donner son ‘feu vert’ pour une taxation de 10% de votre épargne

DETTE PUBLIQUE ► Le FMI vient de donner son ‘feu vert’ pour une taxation de 10% de votre épargne

EUROPE :

ECONOMIE ► Le contrôle allemand des enjeux gaziers est la véritable cause du conflit avec la Russie ?

ECONOMIE ► Le contrôle allemand des enjeux gaziers est la véritable cause du conflit avec la Russie ?

FRANCE :

FRANCE ► « En réalité, aujourd’hui, ceux qui commandent sont les États-Unis et Israël.. » Roland Dumas

FRANCE ► « En réalité, aujourd’hui, ceux qui commandent sont les États-Unis et Israël.. » Roland Dumas

Théorie du genre :

 SOCIÉTÉ ►La théorie du genre ou la destruction de « l’hétérosexualité normative »

SOCIÉTÉ ►La théorie du genre ou la destruction de « l’hétérosexualité normative »

santé publique :

VIDEO ► La nourriture comme arme de stérilisation massive par Alex Jones

VIDEO ► La nourriture comme arme de stérilisation massive par Alex Jones

Religion

ISLAM ► Le bon comportement expliqué par ‘Ami Hassan imam à la mosquée de Aubervilliers (VIDÉO)

ISLAM ► Le bon comportement expliqué par ‘Ami Hassan imam à la mosquée de Aubervilliers (VIDÉO)

Satanisme :

MEDIAS ► Propagande satanique intentionnelle dans les médias par Anton Lavey (vidéo)

MEDIAS ► Propagande satanique intentionnelle dans les médias par Anton Lavey (vidéo)

Nouvelle Technologie

BIG BROTHER ► La "Puce R.F.Id en poudre" un cauchemar devenu une réalité

BIG BROTHER ► La "Puce R.F.Id en poudre" un cauchemar devenu une réalité

MUSIQUE :

PEOPLE ► Messages subliminaux dans les clips de rap, Maitre Gims "crache le morceau" (vidéos)

Le combat d’un homme :

► Bruno Boulefkhad, un homme qui se bat seul contre la Société Générale, jusqu’à la mort ?

Note a nos lecteurs :

Depuis le 15 avril toutes les publicités sur le blog sont indépendantes de notre volonté a l'exception du site technikpiecesautos.com partenaire direct de la #Stvirtuelle.
La rédaction de la #StreetTeleVirtuelle.

%d blogueurs aiment cette page :