vous lisez...
Arabie Saoudite, Fatah, Hamas, Iran, Israël, Moyen Orient, Palestine, Russie, Syrie, Yemen

YÉMEN : Entre l’Arabie Saoudite et l’Iran le Hamas marche sur des œufs

La position du Hamas sur la guerre au Yémen, qui le rapproche de l’axe dit sunnite, va peut-être redessiner la carte de ses alliances politiques dans la région.

Avec la poursuite de l’opération Tempête décisive que la coalition dirigée par l’Arabie Saoudite mène au Yémen contre les Houthis, depuis le 26 mars, les prises de position – certaines pour et d’autres contre – sur l’opération se multiplient, ce qui redessine la carte des alliances dans la région.

Le Hamas a annoncé sa position sur la guerre le 30 mars, dans un bref communiqué en soulignant son attachement à la légitimité politique au Yémen, et au droit du peuple yéménite à choisir démocratiquement son leader. Le communiqué a souligné que le Hamas souhaite que l’unité et la sécurité règnent au Yémen et que le dialogue et le consensus entre ses habitants soient favorisés. Le communiqué dit aussi que le mouvement soutient tout ce qui favorise la sécurité et la stabilité de toute la région arabe et rejette tout ce qui nuit à sa sécurité et à sa stabilité.

C’est probablement la crainte du coût politique élevé d’une prise de position pour ou contre la guerre contre les Houthis – en soulevant la colère de l’Arabie saoudite qui dirige la coalition, ou de l’Iran qui soutient les Houthis qui explique que la seule déclaration publiée par le Hamas sur le Yémen ait été rédigée avec tant de prudence et de réserve.

Pour le Hamas, le communiqué officiel annonçant sa position sur le Yémen est aussi sensible que l’avait été celui qui avait suivi le déclenchement de la révolution syrienne, le 2 avril 2011.

À l’époque, la Syrie et l’Iran avaient estimé que la déclaration du Hamas signifiait qu’il soutenait les rebelles contre le régime. Cela avait causé une rupture historique entre le Hamas et ce qu’on appelait alors « l’axe de la résistance et de l’opposition, » et le fossé n’a pas été comblé à ce jour. C’est pourquoi, le Hamas a tenu des consultations internes pendant plusieurs jours avant de donner sa position sur la guerre au Yémen, en utilisant des expressions dont l’interprétation peut évoluer en fonction des changements éventuels et qui sont en mesure de satisfaire la plupart des parties impliqués dans la crise yéménite.

Ce qui est étrange, c’est que le Hamas et le Fatah sont d’accord avec la guerre au Yémen. Le président du Fatah, Mahmoud Abbas, a dit, le 5 avril qu’il y avait un consensus arabe sur la guerre et que les Palestiniens adhéraient au consensus.

C’est d’avec ses alliés de la résistance palestinienne que le Hamas diffère sur la guerre au Yémen. Le Jihad islamique a dit le 29 mars que la guerre au Yémen ne servait pas la cause palestinienne et que ceux qui en tiraient le plus de profit étaient Israël et les Etats-Unis.

Le même jour, le Front Populaire pour la Libération de la Palestine a condamné ce qu’il considérait comme une agression soutenue par les Américains contre le Yémen, et a condamné toute ingérence dans les affaires étrangères du pays.

La déclaration officielle du Hamas sur le Yémen ne prend pas clairement position pour l’un ou l’autre camp du conflit, mais quand on lit entre les lignes on s’aperçoit que le Hamas maintient son soutien tacite au président démocratiquement élu, Abed Rabbo Mansour Hadi, qui bénéficie de la reconnaissante internationale et régionale.

S’exprimant le 30 mars lors d’une conférence politique dans la bande de Gaza où Al-Monitor était présent, le directeur adjoint du bureau politique du Hamas, Ismaïl Haniyeh, a déclaré : « Les Arabes vivent aujourd’hui une période difficile de l’histoire de la région. Il y a des menaces, des conflits et des polarisations ; et ils ont le droit de protéger leurs pays « .

Dire que les États arabes ont le droit de sécuriser leurs propres pays, équivaut à une approbation tacite de l’opération militaire en cours contre les Houthis au Yémen. La déclaration d’Haniyeh est sur la même ligne que les accusations de Riyad contre les Houthis qui menaceraient la sécurité du Yémen et les frontières des pays voisins du Golfe.

Cette position a été clarifiée par Ahmed Youssef, un ancien conseiller de Haniyeh, qui a dit à Al-Monitor : « L’Arabie Saoudite s’efforce de se concilier le Hamas. La région du Golfe craint la propagation chiite dans la région, ce qui incite le roi Salman [n bin Abdul-Aziz Al Saoud] à [essayer] d’unifier les sunnites contre les chiites. Les pays du Golfe ont le droit de défendre leurs intérêts à Bab al-Mandeb et dans la mer Rouge « .

Mais Mahmoud al-Zahar, membre du bureau politique du Hamas qui dirige un courant important du Hamas en faveur d’un rapprochement avec l’Iran, a annoncé plus clairement le 29 mars que le Hamas ne soutenait ni ne s’opposait à l’opération Tempête décisive, en spécifiant que le Hamas appelait à l’unité du Yémen dans le cadre du droit.

Bien que l’Iran n’ait pas réagi à l’annonce de la position du Hamas sur la guerre au Yémen, des sources médiatiques proches du Hezbollah ont critiqué la déclaration du Hamas. Selon Al-Akhbar le 30 mars, le soutien implicite du Hamas envers l’Arabie Saoudite est le signe d’un profond différend entre les ailes politique et militaire du mouvement en ce qui concerne l’opération au Yémen, mais il n’a offert aucune preuve à l’appui de cette allégation.

Pourtant, un ancien membre du Conseil de la Choura iranien a déclaré, sous couvert d’anonymat, à Al-Monitor : « Le Hamas n’a pas tiré d’enseignement de sa précédente prise de position sur la Syrie. Bien que sa déclaration sur le Yémen n’ait pas eu pour objet de provoquer l’Iran, il est clair qu’elle manifeste un parti-pris en faveur de l’Arabie Saoudite, ce qui signifie que le Hamas tourne – pour la deuxième fois – le dos à celui qui l’a soutenu en lui donnant de l’argent et des armes. « 

Le 30 mars, le site officiel du Hamas a publié une analyse de la déclaration du mouvement, affirmant que sa position était équilibrée, et a adopté la logique de l’Arabie Saoudite en soutenant la légitimité du président yéménite. Il semble, selon l’analyse, que le Hamas cherche à prendre sa place dans l’appareil arabe officiel et, à cette étape délicate, accepte la direction de Salman, la préférant à d’autres alliances. L’analyse souligne, toutefois, que le Hamas ne veut mécontenter aucun des camps impliqués dans le conflit, car il a aussi des relations avec des puissances internationales et régionales comme la Russie et l’Iran.

la suite sur info-palestine.net

La vidéo en plus :

Yémen: la guerre décisive du monde arabe – i-Télé

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laissez vos commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nous sommes..

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 203 autres abonnés

Articles a ne pas manquer

SOCIÉTÉ ► Nietzsche, le Zoroastrisme et les anarchistes, des influences paradoxales ?

SOCIÉTÉ ► Nietzsche, le Zoroastrisme et les anarchistes, des influences paradoxales ?

société

SOCIÉTÉ ► " à moins que l’on ne veuille que l’atrocité de Ferguson soit également engloutie et ne devienne pas plus qu’un irritant intestinal pour l’histoire, nous devons aborder la situation non comme un énième acte de racisme systémique, mais pour ce qu’elle est : une lutte des classes." Kareem Abdul-Jabbar

SOCIÉTÉ ► " à moins que l’on ne veuille que l’atrocité de Ferguson soit également engloutie et ne devienne pas plus qu’un irritant intestinal pour l’histoire, nous devons aborder la situation non comme un énième acte de racisme systémique, mais pour ce qu’elle est : une lutte des classes." Kareem Abdul-Jabbar

Les « maîtres » du monde ?!

INTERNATIONALE ► La Banque des Règlements Internationaux le véritable "maitre" du monde

INTERNATIONALE ► La Banque des Règlements Internationaux le véritable "maitre" du monde

INTERNATIONALE :

DETTE PUBLIQUE ► Le FMI vient de donner son ‘feu vert’ pour une taxation de 10% de votre épargne

DETTE PUBLIQUE ► Le FMI vient de donner son ‘feu vert’ pour une taxation de 10% de votre épargne

EUROPE :

ECONOMIE ► Le contrôle allemand des enjeux gaziers est la véritable cause du conflit avec la Russie ?

ECONOMIE ► Le contrôle allemand des enjeux gaziers est la véritable cause du conflit avec la Russie ?

FRANCE :

FRANCE ► « En réalité, aujourd’hui, ceux qui commandent sont les États-Unis et Israël.. » Roland Dumas

FRANCE ► « En réalité, aujourd’hui, ceux qui commandent sont les États-Unis et Israël.. » Roland Dumas

Théorie du genre :

 SOCIÉTÉ ►La théorie du genre ou la destruction de « l’hétérosexualité normative »

SOCIÉTÉ ►La théorie du genre ou la destruction de « l’hétérosexualité normative »

santé publique :

VIDEO ► La nourriture comme arme de stérilisation massive par Alex Jones

VIDEO ► La nourriture comme arme de stérilisation massive par Alex Jones

Religion

ISLAM ► Le bon comportement expliqué par ‘Ami Hassan imam à la mosquée de Aubervilliers (VIDÉO)

ISLAM ► Le bon comportement expliqué par ‘Ami Hassan imam à la mosquée de Aubervilliers (VIDÉO)

Satanisme :

MEDIAS ► Propagande satanique intentionnelle dans les médias par Anton Lavey (vidéo)

MEDIAS ► Propagande satanique intentionnelle dans les médias par Anton Lavey (vidéo)

Nouvelle Technologie

BIG BROTHER ► La "Puce R.F.Id en poudre" un cauchemar devenu une réalité

BIG BROTHER ► La "Puce R.F.Id en poudre" un cauchemar devenu une réalité

MUSIQUE :

PEOPLE ► Messages subliminaux dans les clips de rap, Maitre Gims "crache le morceau" (vidéos)

Le combat d’un homme :

► Bruno Boulefkhad, un homme qui se bat seul contre la Société Générale, jusqu’à la mort ?

Note a nos lecteurs :

Depuis le 15 avril toutes les publicités sur le blog sont indépendantes de notre volonté a l'exception du site technikpiecesautos.com partenaire direct de la #Stvirtuelle.
La rédaction de la #StreetTeleVirtuelle.

%d blogueurs aiment cette page :