vous lisez...
Antisioniste, Dieudonné, Dissidence, France, Joe LeCorbeau, Laurent Louis

DISSIDENCE : Dieudonné répond aux accusations de Laurent Louis sur l’Ananassurance

Depuis quelques jours, l’ex-député belge Laurent Louis s’en prend vivement à Dieudonné et à son projet d’Ananassurance.

Nous ne souhaitions pas alimenter cette malheureuse polémique, car nous sommes parfaitement conscients que ce type de chamaillerie doit pouvoir se régler en privé afin de ne pas lasser et démobiliser le public avec ce genre de querelle regrettable qui met en évidence le peu de cohésion qui existe entre les différents acteurs engagés en faveur d’un monde plus juste.

Cela dit, nombreux ont été nos lecteurs à se poser des questions et à réclamer des réponses rapides de la part de Dieudonné, brisant ainsi notre stratégie de communication sur ce projet dont les étapes étaient bien établies dans un agenda.

En effet, entre la tournée dans les Zéniths de France et à l’international, les représentations à la Main d’or, les différents procès intentés à son encontre et l’écriture de son nouveau spectacle, Dieudonné ne dispose pas du temps nécessaire pour répondre dans l’urgence à de sottes accusations, car il reste un homme et comme vous, ne dispose que de 24h dans une journée.

Laurent Louis est aujourd’hui sans activité, il peut donc tout à fait consacrer son temps et son énergie à détruire un projet duquel il a été exclu.

Nous avons donc pris le parti, dans un premier temps, de répondre aux attaques de Laurent Louis dans un article satirique afin de mettre en évidence le peu de sérieux et de légitimité dont dispose ce politicien pour s’étaler de la sorte sur la toile.

Mais Laurent Louis n’est pas de ces ordures que nous dénonçons au quotidien ; beaucoup d’entre nous lui ont fait confiance, au point-même de lui accorder un relais et un écho constant dans nos médias. Le précédent article ne pouvait donc logiquement satisfaire l’ensemble du public, ce qui nous contraint de défaire point par point les invectives de celui qui a reçu deux Quenelles d’or des mains de Dieudonné.

Cet article sera composé de trois chapitres. J’ai suivi cette histoire depuis son origine et c’est en mon nom, Noël Gerard, alias Joe le Corbeau, que je vais répondre aux injustes accusations de Laurent Louis en vous faisant part de mon expérience.

Chapitre premier : Laurent Louis, le personnage

Comme de nombreuses personnes, j’ai eu une très haute estime de Laurent Louis jusqu’en juin 2014 ; nous buvions avec délectation ses interventions à l’Assemblée belge avec une jouissance non dissimulée.

Je me suis investi à ma hauteur pour soutenir son action en relayant constamment son actualité sur mes précédents site Internet (Joelecorbeau.com et Croah.fr) je souhaitais faire connaître au public cet homme politique peu orthodoxe.
J’ai investi de mon temps pour sacraliser le personnage, notamment avec un dessin qui m’a demandé beaucoup de travail.

laurent-louis-JLC

Avec mes modestes moyens, j’ai ensuite envoyé une grande partie de mon équipe en Belgique afin de le soutenir et de couvrir sa campagne électorale, notamment lors du Congrès de la Dissidence européenne, même s’il me paraissait évident que se présenter à des élections était perdu d’avance, compte tenu que les règles électorales sont dictées par ces mêmes puissances que nous dénonçons.

Peu importe, le courage de Laurent Louis à l’Assemblée belge et son coté kamikaze m’avait inspiré le respect ; j’étais donc prêt à donner sans rien attendre en retour.

Comme attendu, Laurent Louis a perdu les élections et risquait alors de ne plus exister sur la scène médiatique. Je lui ai alors proposé que nous collaborions, mais je ne pouvais pas lui proposer de salaire, puisque mes revenus étaient bien trop modestes. Cela ne s’est pas fait pour des raisons géographiques et techniques.

Est arrivé le mois de juin et la Coupe du monde football. Alors que nous dénoncions le caractère néfaste de cet événement mondialiste sur les populations les plus démunis du Brésil, qui se voyaient expulsées de leur domicile pour laisser place aux stades et aux touristes, Laurent Louis en faisait la promotion en s’affichant avec des maillots de pays engagés dans cette compétition. Lui qui dénonçait les injustices sociales avec tant de véhémence s’est égaré dans une logique de captation électorale en surfant sur un événement en tout point critiquable.

laurent louis

J’estimais alors la stratégie déplorable, compte tenu que notre rôle consistait à conscientiser le monde francophone, je me voyais mal tirer parti d’un événement populaire qui faisait la part belle au mondialisme et au divertissement des foules, car comme chacun le sais, le divertissement n’a pour but que de détourner l’attention de la masse, s’il n’a pas d’autres objectifs que le divertissement pur, bien entendu…

Du pain et des jeux ? Hors de question de tomber dans ce piège !

J’alerte alors Laurent Louis, qui ne tient pas compte de mes remarques et poursuit son œuvre démagogique, fort du succès de ces publications qui lui offrent un capital sympathie après des supporters de foot.

Rien de bien grave jusque-là, mais la déception était bien au rendez-vous.

Puis vient le mois d’Août. Laurent Louis m’annonce la sortie de son livre autobiographique. Je le met alors en garde contre cette publication qui n’a pas lieu d’être : 4 ans de députation dont 2 en tant que « révolté » ne nécessitent pas une autobiographie qui pourrait être perçue comme un manque d’humilité et le désintérêt du public apparaissait comme évident.

Une nouvelle fois, Laurent Louis n’a pas tenu compte de mes remarques et a publié son livre quelques mois plus tard. Comme attendu, c’est un échec cuisant. Pour l’anecdote, le livre de Laurent Louis est en vente sur la Dieudosphère depuis sa sortie, il y a plusieurs mois : 4 livres ont été vendus, dont un acheté par Laurent Louis lui-même.

Un manque de lucidité de sa part qui a une nouvelle fois ébranlé la confiance que je lui accordais.

Arrive alors le mois de septembre et le fameux site de coaching dont il fait la promotion sur sa page Facebook. Un coup de grâce qui me fera perdre définitivement confiance en lui.

Laurent Louis propose à son public, en grande majorité très modeste, « bonheur et réussite » avec des cours de « relooking », « déco d’intérieur », ou du « coaching scolaire, en relation de couple ou encore de vie ».
On a d’abord cru à une blague, mais non, c’était bien sérieux.

Laurent Louis le justifie dans un premier temps par la nécessité de gagner sa vie, certes louable, mais pas dans une activité qui n’a rien d’éthique ou de vertueux, et encore moins à des tarifs exorbitants : 350 euros la demi-journée pour des personnes en précarité paraissait complètement déplacé et coupé de la réalité.
J’ai alors décidé de mettre un terme à toute collaboration, suite à ses orientations loufoques, afin de ne pas être éclaboussé par toutes ses gesticulations pathétiques qui s’enchaînaient.

J’ai informé Dieudonné des dérives de Laurent Louis, sachant qu’ils devaient collaborer pour le développement de l’Ananassurance en Belgique, afin de le mettre en garde contre la fiabilité défaillante de Laurent Louis. Dieudonné a souhaité continuer à croire en lui, malgré les suspicions légitimes émises contre le politicien belge qui jouait sur la corde sensible en lui expliquant qu’il allait bientôt se retrouver sans revenus.

Chapitre deux : l’Ananassurance

L’été dernier, Dieudonné a proposé aux internautes de se mutualiser afin de développer une assurance autonome pour ainsi ne plus continuer à payer une taxe illégitime obligatoire à des sociétés spéculatives.

Les mois passent et l’Ananassurance est au point mort. Il apparaissait de plus en plus clair que monter une assurance totalement autonome et indépendante relevait de l’utopie, puisqu’au-delà des autorisations nécessaires au développement de ce projet que doivent fournir les autorités françaises, il est également nécessaire d’avoir l’aval des banques d’affaire qui assurent le bon fonctionnement de toutes les assurances.

Autant dire une mission impossible, compte tenu du relationnel qu’entretient Dieudonné avec nos élites, qu’il dénonce à tour de bras.

Laurent Louis propose alors ses services afin d’exploiter le fichier de la pétifion au mieux, en dépit des problématiques posées. Il part en voyage en Tunisie, en compagnie et au frais de Dieudonné, afin de rencontrer des assureurs tunisiens qui leur exposèrent une solution afin de faire vivre le projet.
Cette solution, viable, devait s’imposer : fonctionner comme « apporteur d’affaire », c’est-à-dire amener un fichier client considérable aux grandes sociétés d’assurance pour être en mesure de négocier au mieux les tarifs afin d’en tirer une commission qui permettrait par la suite un développement économique éthique et alternatif dans divers domaines.

Laurent Louis, lui, propose de passer par des courtiers en assurance, qui disposent de l’agrégation nécessaire. Le problème, c’est que les tarifs de l’Ananassurance n’auraient pas été concurrentiels, comme annoncé au départ par Dieudonné dans ses vidéos.
Un grand cadre de l’assurance, Arnaud Sassi, propose alors ses services, ses compétences et son réseau afin d’éviter de passer par des intermédiaires, permettant ainsi une réduction conséquente favorable à l’assuré : jusqu’à – 30 % sur les contrats d’assurance.

Laurent Louis, qui dénonce aujourd’hui cette méthode, était pourtant tout à fait favorable à cette solution, comme en atteste l’impression d’écran de son compte twitter ci-dessous :

capture-1

Dans les deux cas, on continue d’alimenter le Système, comme les lecteurs qui liront ce message par l’intermédiaire de leur ordinateur, de leur connexion internet et des réseaux sociaux, mais la méthode Sassi parait beaucoup plus avantageuse pour tout le monde, puisqu’elle contraint le Système à reverser une part de ses bénéfices à l’Ananassurance et ses assurés.

L’émancipation devra se faire par étape

C’est donc vers la « méthode Sassi » que s’oriente Dieudonné. Dans le même temps, Laurent Louis présente ses prétentions salariales, exorbitantes : 10 000 euros net par mois, plus un logement de fonction neuf à 1 500 euros de loyer par mois, plus une berline neuve de fonction à lui payer immédiatement, le tout aux frais des Productions de la Plume.

Les compétences de Laurent Louis dans l’univers de l’assurance, son expérience et son réseau étant inexistants, Dieudonné lui propose un salaire loin de ses exigences mais tout à fait correct : 3 000 euros net par mois, plus un logement de fonction à 1 500 euros de loyer par mois, plus une voiture de fonction.

Dieudonné lui a même proposé d’habiter dans son logement le temps de trouver la maison qui lui convenait, car les logements proposés jusque-là ne lui convenaient pas. Ce qui inspirera cette réflexion légendaire et authentique de Laurent Louis :

À ce tarif, même une caissière n’en voudrait pas !

Laurent Louis refusant l’offre de Dieudonné

Le refus catégorique de Laurent Louis, qui espérait conserver son niveau de vie de député, va lentement mais sûrement précipiter la scission qui paraissait à mes yeux inévitable depuis bien longtemps.

Frustré et vexé par le choix de Dieudonné avec la solution proposée par Arnaud Sassi, Laurent Louis s’engage alors dans un véritable harcèlement, avec des dizaines de mails de menaces, d’intimidation et de désespoir de ne pas avoir été choisi comme le leader du projet.

Chapitre Trois : les objectifs de l’Ananassurance

La confiance étant rompue avec l’équipe de Dieudonné, qui perçoit Laurent Louis comme un opportuniste trop gourmand alors que la société n’est pas encore viable, Dieudonné cherche toujours une solution pour que son « ami » dans le besoin puisse poursuivre dans la construction d’un projet économique viable et lui propose alors de rester en Belgique pour que Laurent y développe sa méthode avec son aide.

Ne doutant de rien, Laurent Louis propose alors d’investir des parts sur le projet à hauteur de 10 % ; il passe tour à tour du nécessiteux dans le besoin à l’homme d’affaires prêt à investir de manière conséquente.

Se sentant trahi, Dieudonné perd patience et refuse à son tour cette proposition, déclenchant de nouveaux caprices de la part du politicien wallon.

Une autre divergence vient s’ajouter sur la finalité du projet Ananassurance

En effet, Laurent Louis espérait que les bénéfices de l’Ananassurance puissent servir à développer une fondation afin de redistribuer l’argent aux plus démunis, en quelque sorte se substituer au rôle de l’État dans le secteur social. Une volonté tout à fait louable sur le papier.

Ceci dit, nous lui avons fait comprendre qu’il était beaucoup plus sain de créer une économie vertueuse dans un premier temps afin de créer de l’emploi, les personnes en précarité n’attendant pas l’aumône mais du travail, comme le veut l’adage : « Donne un poisson à quelqu’un une fois et il mangera un jour ; apprend-lui à pécher et il mangera tous les jours ».
Je ne peux pas en dire plus sur ces projets d’avenir, ces derniers en sont encore au stade du concept, mais ils porteront sur les attentes de nos lecteurs, à savoir l’autonomie alimentaire, énergétique, etc.

Voyant qu’il ne pourrait pas non plus utiliser l’Ananassurance pour séduire un nouvel électorat populaire, Laurent Louis ne cachant pas ses intentions politiciennes, il tente aujourd’hui de détruire l’authenticité du projet en accablant Dieudonné, tout en se faisant passer pour un preux chevalier à l’éthique et à la morale irréprochables.

Pour avoir suivi de près toute cette histoire, je peux vous affirmer que cet état de fait est tout à fait insupportable et injuste. Laurent Louis nous apparaît aujourd’hui comme un tartuffe.

Il est regrettable que Laurent Louis nous pousse a devoir alimenter cette polémique, puisque nous nous serions bien passé de cela, de toute évidence.

Néanmoins, il conserve mon respect pour ses combats politiques envers le sionisme, la franc-maçonnerie et la pédophilie de réseau.

Notre directeur de la publication, Germain Gaiffe-Cohen, nous invite d’ailleurs à continuer de relayer les actions de Laurent Louis, dans la mesure où ces dernières apportent un plus dans le combat pour la justice qui est le nôtre.

Dans une logique de vérité, Dieudonné propose officiellement à Laurent louis un débat public au théâtre de la Main d’or, la semaine prochaine, le jeudi 23 avril dans l’après midi ou le vendredi 24 avril dans l’après-midi. Ce débat sera ouvert à tous afin que la vérité éclate.

Nous apporterons nos caméras et nous diffuserons l’intégralité de ce débat à tous. Libre à Laurent Louis d’apporter sa caméra afin de contre-filmer le débat et ainsi éviter les suspicions de manipulations.

 

source :  quenelplus.com

Publicités

Laissez vos commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nous sommes..

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 202 autres abonnés

Articles a ne pas manquer

SOCIÉTÉ ► Nietzsche, le Zoroastrisme et les anarchistes, des influences paradoxales ?

SOCIÉTÉ ► Nietzsche, le Zoroastrisme et les anarchistes, des influences paradoxales ?

société

SOCIÉTÉ ► " à moins que l’on ne veuille que l’atrocité de Ferguson soit également engloutie et ne devienne pas plus qu’un irritant intestinal pour l’histoire, nous devons aborder la situation non comme un énième acte de racisme systémique, mais pour ce qu’elle est : une lutte des classes." Kareem Abdul-Jabbar

SOCIÉTÉ ► " à moins que l’on ne veuille que l’atrocité de Ferguson soit également engloutie et ne devienne pas plus qu’un irritant intestinal pour l’histoire, nous devons aborder la situation non comme un énième acte de racisme systémique, mais pour ce qu’elle est : une lutte des classes." Kareem Abdul-Jabbar

Les « maîtres » du monde ?!

INTERNATIONALE ► La Banque des Règlements Internationaux le véritable "maitre" du monde

INTERNATIONALE ► La Banque des Règlements Internationaux le véritable "maitre" du monde

INTERNATIONALE :

DETTE PUBLIQUE ► Le FMI vient de donner son ‘feu vert’ pour une taxation de 10% de votre épargne

DETTE PUBLIQUE ► Le FMI vient de donner son ‘feu vert’ pour une taxation de 10% de votre épargne

EUROPE :

ECONOMIE ► Le contrôle allemand des enjeux gaziers est la véritable cause du conflit avec la Russie ?

ECONOMIE ► Le contrôle allemand des enjeux gaziers est la véritable cause du conflit avec la Russie ?

FRANCE :

FRANCE ► « En réalité, aujourd’hui, ceux qui commandent sont les États-Unis et Israël.. » Roland Dumas

FRANCE ► « En réalité, aujourd’hui, ceux qui commandent sont les États-Unis et Israël.. » Roland Dumas

Théorie du genre :

 SOCIÉTÉ ►La théorie du genre ou la destruction de « l’hétérosexualité normative »

SOCIÉTÉ ►La théorie du genre ou la destruction de « l’hétérosexualité normative »

santé publique :

VIDEO ► La nourriture comme arme de stérilisation massive par Alex Jones

VIDEO ► La nourriture comme arme de stérilisation massive par Alex Jones

Religion

ISLAM ► Le bon comportement expliqué par ‘Ami Hassan imam à la mosquée de Aubervilliers (VIDÉO)

ISLAM ► Le bon comportement expliqué par ‘Ami Hassan imam à la mosquée de Aubervilliers (VIDÉO)

Satanisme :

MEDIAS ► Propagande satanique intentionnelle dans les médias par Anton Lavey (vidéo)

MEDIAS ► Propagande satanique intentionnelle dans les médias par Anton Lavey (vidéo)

Nouvelle Technologie

BIG BROTHER ► La "Puce R.F.Id en poudre" un cauchemar devenu une réalité

BIG BROTHER ► La "Puce R.F.Id en poudre" un cauchemar devenu une réalité

MUSIQUE :

PEOPLE ► Messages subliminaux dans les clips de rap, Maitre Gims "crache le morceau" (vidéos)

Le combat d’un homme :

► Bruno Boulefkhad, un homme qui se bat seul contre la Société Générale, jusqu’à la mort ?

Note a nos lecteurs :

Depuis le 15 avril toutes les publicités sur le blog sont indépendantes de notre volonté a l'exception du site technikpiecesautos.com partenaire direct de la #Stvirtuelle.
La rédaction de la #StreetTeleVirtuelle.

%d blogueurs aiment cette page :