vous lisez...
Arabophobie, France, Front National, Islamophobie, Jean-Marie Lepen, Marine Lepen, Négrophobie, Racisme, Robert Menard

FRANCE : Pourquoi le FN est plus dangereux sans Jean-Marie Le Pen ?

Un Jean-Marie Le Pen suspendu peut cacher un Robert Ménard détendu. Et c’est sans doute bien pire.

Qui a vu sur France 2, dans l’émission Mots croisés, le maire de Béziers, apparenté Front national, se réjouir de tenir un fichier secret des enfants présumés de confession musulmane, ne peut que se ranger à cette conclusion. Le FN escamote le croquemitaine qui dissuadait de voter pour lui et ses satellites, camoufle sa parole à l’aide d’éléments de langage élaborés, mais dans les pensées et les actes, il demeure inchangé. Il se peut même qu’il puisse faire pire encore sans Jean-Marie Le Pen qu’avec.

L’aveu, en forme de provocation, de Robert Ménard en atteste. Qu’il soit encarté ou non, l’élu d’inspiration Front national est un danger pour la République. 64.6% des enfants scolarisés à Béziers sont musulmans parce qu’ils portent des prénoms qui le révèlent, c’est ce qu’a proclamé Ménard sur le plateau de l’émission de France 2, Mots Croisés, comme si de rien n’était. Le propos est aussi aberrant que terrifiant : « Ce sont les chiffres de ma mairie. Pardon de vous dire que le maire a les noms, classe par classe, des enfants. Je sais que je n’ai pas le droit, mais on le fait. » Et Ménard d’ajouter : « Les prénoms disent les confessions. Dire l’inverse, c’est nier une évidence. »

 

 

Un fichage odieux et insupportable

Le fichage des enfants des écoles à raison de leur patronyme, qui présumerait d’une culture ou d’une religion à problème aux yeux de l’élu, n’est pas seulement interdit par la loi, il est aussi, dans son essence odieux et insupportable. Et de s’interroger : comment un tel fichage a-t-il été organisé? Qui a monté l’affaire? Qui sont les complices de Ménard? Des instituteurs et professeurs ont-ils prêté la main à cette opération? Les demandes d’enquête sont légitimes, et l’on attendra bien davantage de la part de Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Education, qu’un simple commentaire sur le vrai visage du Front national.

Cette révélation d’un fichage des enfants est abominable en ce que Ménard le présente comme une mesure de bon sens. Normale. Logique. Naturelle. Comme la réponse à une urgence politique et sociale. Le tout en parfaite conscience de ce qu’elle constitue une violation de la loi républicaine, qui proscrit ce genre de pratiques.

Ce présupposé de Robert Ménard s’avère d’une abyssale bêtise dès lors que l’on s’amuse à l’appliquer à tous les prénoms. Par exemple, le maire de Béziers présume-t-il que 100% des enfants prénommés « Robert » sont nécessairement catholiques? De son point de vue, la réponse ne peut qu’être positive. Mais alors, qu’en est-il d’une petite « Nelly », d’un petit « Kevin », ou d’un petit « Brandon », prénoms anglo-saxons d’importation récente en France? Sont-ils présumés protestants anglicans par le maire de Béziers? Baptistes? Adventistes du 7e jour?

Et le petit « Ivan » ou la petite « Katarina »? Robert Ménard les classe-t-il obligatoirement comme des petits orthodoxes? Et les « David » ? Et les « Noé »?

Le maire de Béziers nage, une fois de plus, en plein délire.

La malfaisance des statistiques ethniques

Cette aberration a au moins un mérite : démontrer la malfaisance potentielle de l’instauration de ces « statistiques ethniques » que certains réclament, y compris à gauche, au nom de la bienfaisance sociétale. Quand on voit l’usage qu’en fait un Robert Ménard, élu soutenu par le FN, on peut y réfléchir à deux fois.

Ainsi va le Front national, en passe d’effacer l’encombrant Jean-Marie Le Pen pour mieux consacrer des élus et cadres de type Robert Ménard, maire de Béziers, qui fait ficher les enfants des écoles et se félicite de cette mesure sans réaliser qu’elle dénonce sa sidérante sottise.

Robert Ménard est à l’image de ce nouveau Front national que promettent Marine Le Pen et Florian Philippot. Une apaisante apparence qui s’efforce de travestir une inquiétante réalité.

Un gaullisme social… en apparence

En apparence, le FN affiche sa conversion au gaullisme social, son aspiration au rassemblement, sa renonciation aux provocations à la Jean-Marie sur la Seconde guerre mondiale et le régime de Vichy et l’abandon de tout l’imaginaire de l’extrême droite traditionnelle. Le Front national se présente désormais comme le successeur naturel du défunt RPR, un parti de droite populaire qui s’adresse aux petites gens de tous horizons, prônant des valeurs traditionnelles de la petite droite : le travail, la famille, l’ordre, la discipline, l’autorité…

En réalité, le FN ne change pas. Dans ses tréfonds invisibles aux yeux des électeurs naïfs, ce parti demeure profondément nocif. Qui recèle des militants qui frappent des journalistes lors de leur défilé du 1er mai. Qui rit des passages à l’acte agressifs d’un Bruno Gollnisch envers un micro du Petit journal. Qui est doté d’un encadrement humain et politique d’une affligeante pauvreté intellectuelle. Qui porte un programme économique et social mortifère (qui peut croire à la sortie en solitaire de l’Euro et au retour au Franc). Qui conserve en son sein des militants qui n’entendent pas renoncer à leur vision de la Seconde guerre mondiale, de Vichy et de l’imaginaire de l’extrême droite. Qui fiche les enfants présumés coupables à raison de leur religion supposée dans les écoles de la République à Béziers.

On mesure alors le paradoxe que représente la sortie programmée de Jean-Marie Le Pen de la vitrine du Front national. « Le Menhir » était porteur de son contraire, qui jouissait de sa capacité à inspirer peur et frisson à travers ses provocations mais s’interdisait de fait toute aspiration réelle à l’accès au pouvoir.

« Joie de décevoir et plaisir de nuire »

Renoncer à l’Elysée, c’était la rançon que payait Jean-Marie Le Pen en échange du bonheur qu’il éprouvait en appliquant à la lettre sa devise implicite : joie de décevoir et plaisir de nuire. « Les chambres à gaz, détail de l’histoire » ou « Durafour crématoire » propulsait à l’avant-scène ce que l’on appelait, dans les années 80, le phénomène Le Pen, tout en lui interdisant de rêver à l’Elysée. Par contrecoup, les candidats FN aux élections locales en payaient aussi le prix.

Longtemps, le virus frontiste a sécrété son propre antidote. D’une certaine façon, cela rassurait tout le monde, y compris ceux de ces électeurs qui votaient Le Pen pour manifester leur colère mais qui, en leur for intérieur, ne souhaitaient pas le voir arriver vraiment aux responsabilités. Nationales ou locales.

La multiplication des notables locaux

La prise du pouvoir par Marine Le Pen et Florian Philippot a changé la donne. L’opération « dédiabolisation » a déjà porté ses fruits. Dans les années 80/90, un agitateur tel que Robert Ménard n’aurait jamais pu être élu maire de Béziers. S’il est devenu le responsable d’une ville de 70.000 habitants, l’ancien journaliste le doit, en grande partie, à Marine Le Pen. Là réside le danger qui menace aujourd’hui la République. La mise à l’index de Jean-Marie Le Pen risque d’engendrer, dans les années qui viennent, lors des futures régionales, municipales ou départementales, l’essaimage de quantités de Robert Ménard en mal de fichage d’enfants présumés coupables d’être musulmans dans les écoles.

Non, la République ne gagne rien à échanger le trublion Jean-Marie Le Pen contre le notable Robert Ménard. L’actuel maire de Béziers, qui se drape dans la dignité du notable local bien sous tous rapports, symbole du nouveau visage du FN, et de ses satellites est sans doute bien plus dangereux que ne l’était le futur probable ex-président d’honneur du FN. Répétons-le: en rangeant le fondateur du mouvement au musée, Marine Le Pen change la vitrine, mais pas l’arrière-boutique. En cela, le piège est diabolique. Surtout ne pas réduire cette éviction, sur fond de drame shakespearien à un vaudeville amusant, signe que le FN est en bout de course.

C’est dans cette perspective qu’il convient de prendre la mesure de l’affaire de Béziers, compte tenu de l’histoire et de la place qu’occupe aujourd’hui le FN dans la vie publique : de quoi le fichage des enfants des écoles ordonné par Robert Ménard est-il le nom ?

source : challenges.fr

Publicités

Discussion

Une réflexion sur “FRANCE : Pourquoi le FN est plus dangereux sans Jean-Marie Le Pen ?

  1. A reblogué ceci sur Raimanetet a ajouté:
    Plus tard, vous ne pourrez pas dire que vous ne saviez pas …

    Publié par raimanet | 08/05/2015, 14:41

Laissez vos commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nous sommes..

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 201 autres abonnés

Articles a ne pas manquer

SOCIÉTÉ ► Nietzsche, le Zoroastrisme et les anarchistes, des influences paradoxales ?

SOCIÉTÉ ► Nietzsche, le Zoroastrisme et les anarchistes, des influences paradoxales ?

société

SOCIÉTÉ ► " à moins que l’on ne veuille que l’atrocité de Ferguson soit également engloutie et ne devienne pas plus qu’un irritant intestinal pour l’histoire, nous devons aborder la situation non comme un énième acte de racisme systémique, mais pour ce qu’elle est : une lutte des classes." Kareem Abdul-Jabbar

SOCIÉTÉ ► " à moins que l’on ne veuille que l’atrocité de Ferguson soit également engloutie et ne devienne pas plus qu’un irritant intestinal pour l’histoire, nous devons aborder la situation non comme un énième acte de racisme systémique, mais pour ce qu’elle est : une lutte des classes." Kareem Abdul-Jabbar

Les « maîtres » du monde ?!

INTERNATIONALE ► La Banque des Règlements Internationaux le véritable "maitre" du monde

INTERNATIONALE ► La Banque des Règlements Internationaux le véritable "maitre" du monde

INTERNATIONALE :

DETTE PUBLIQUE ► Le FMI vient de donner son ‘feu vert’ pour une taxation de 10% de votre épargne

DETTE PUBLIQUE ► Le FMI vient de donner son ‘feu vert’ pour une taxation de 10% de votre épargne

EUROPE :

ECONOMIE ► Le contrôle allemand des enjeux gaziers est la véritable cause du conflit avec la Russie ?

ECONOMIE ► Le contrôle allemand des enjeux gaziers est la véritable cause du conflit avec la Russie ?

FRANCE :

FRANCE ► « En réalité, aujourd’hui, ceux qui commandent sont les États-Unis et Israël.. » Roland Dumas

FRANCE ► « En réalité, aujourd’hui, ceux qui commandent sont les États-Unis et Israël.. » Roland Dumas

Théorie du genre :

 SOCIÉTÉ ►La théorie du genre ou la destruction de « l’hétérosexualité normative »

SOCIÉTÉ ►La théorie du genre ou la destruction de « l’hétérosexualité normative »

santé publique :

VIDEO ► La nourriture comme arme de stérilisation massive par Alex Jones

VIDEO ► La nourriture comme arme de stérilisation massive par Alex Jones

Religion

ISLAM ► Le bon comportement expliqué par ‘Ami Hassan imam à la mosquée de Aubervilliers (VIDÉO)

ISLAM ► Le bon comportement expliqué par ‘Ami Hassan imam à la mosquée de Aubervilliers (VIDÉO)

Satanisme :

MEDIAS ► Propagande satanique intentionnelle dans les médias par Anton Lavey (vidéo)

MEDIAS ► Propagande satanique intentionnelle dans les médias par Anton Lavey (vidéo)

Nouvelle Technologie

BIG BROTHER ► La "Puce R.F.Id en poudre" un cauchemar devenu une réalité

BIG BROTHER ► La "Puce R.F.Id en poudre" un cauchemar devenu une réalité

MUSIQUE :

PEOPLE ► Messages subliminaux dans les clips de rap, Maitre Gims "crache le morceau" (vidéos)

Le combat d’un homme :

► Bruno Boulefkhad, un homme qui se bat seul contre la Société Générale, jusqu’à la mort ?

Note a nos lecteurs :

Depuis le 15 avril toutes les publicités sur le blog sont indépendantes de notre volonté a l'exception du site technikpiecesautos.com partenaire direct de la #Stvirtuelle.
La rédaction de la #StreetTeleVirtuelle.

%d blogueurs aiment cette page :