vous lisez...
Israël, Palestine

PALESTINE : Quand un village défie les démolitions de maisons par Israël

Avant une grande maison aux volets bleus se dressait ici et 17 personnes y vivaient. Mais quelques heures et deux bulldozers israéliens ont suffi à tout raser car elle a été construite sans permis, comme plus de la moitié des maisons du village palestinien de Deirat.

Dans ce village de 1.800 habitants perché sur une colline ouverte à tous les vents dans le sud de la Cisjordanie occupée, la plupart des familles ont préféré construire sans l’autorisation qu’elles doivent demander à Israël, alors même qu’elles bâtissent sur des terrains leur appartenant.

Ces permis, que de très rares élus obtiennent au prix d’un long parcours du combattant, font désormais l’objet d’un examen à la Cour suprême israélienne.

Car l’Etat hébreu garde la haute main sur les questions de construction et d’urbanisme dans la zone C, ces plus de 60% de la Cisjordanie qui échappent au contrôle de l’Autorité palestinienne en vertu des Accords d’Oslo de 1993. Ce contrôle devait être intérimaire mais perdure faute d’une solution au conflit israélo-palestinien.

Le village de Deirat, l’ONG Rabbins pour les droits de l’Homme et trois autres organisations ont mis sur pied un dossier réclamant la fin des politiques de logement discriminatoires qui, en cas de décision favorable, pourrait faire jurisprudence.

En remettant entre leurs mains les attributions de permis et la planification, font valoir les plaignants, seraient résolu le problème du déplacement forcé de population et celui des destructions de maisons, autant de pratiques condamnées par le droit international.

« L’aménagement du territoire n’est pas vu comme un droit, mais comme quelque chose que le gouvernement israélien peut accorder ou retirer », explique à l’AFP Arik Ascherman, président de Rabbins pour les droits de l’Homme.

Selon l’ONU, 298.000 Palestiniens vivent en zone C, ainsi que 341.000 Israéliens installés dans 135 colonies et une centaine de colonies sauvages. Sur les 360.000 hectares de la zone C, moins de 1% est réservé au développement de la construction pour les Palestiniens, contre 70% pour les colons.

– 600 démolitions contre un permis –

Jusqu’au conflit de 1967 et à l’occupation de la Cisjordanie, les Palestiniens avaient leurs propres instances en charge de l’aménagement du territoire, par la suite interdites sur ordre militaire israélien en 1971.

Depuis, règne un système à deux vitesses, accuse Rabbins pour les droits de l’Homme: civil et représentatif pour les colons israéliens et militaire pour les Palestiniens qui ne sont pas consultés.

« Tout cela conduit à un échec de l’aménagement de plus en plus criant et à la destruction de masse de maisons palestiniennes en zone C », déplore l’urbaniste Ghassan Khamaisseh dans un avis adressé à la Cour suprême.

L’année dernière, Israël a détruit 601 constructions palestiniennes et déplacé 1.215 personnes, des chiffres records selon l’ONU qui a commencé à tenir des comptes en 2008. Sur la même période, un seul permis de construire a été accordé, selon l’ONG des droits de l’Homme israélienne Bimkom.

A Deirat, la peur d’une démolition soudaine plane dans tous les esprits. « Tous les jours, tu vois passer une jeep et tu te dis qu’ils viennent pour démolir ta maison », raconte Mohammed al-Oumour, 59 ans, et père de 30 enfants qu’il a eu avec ses quatre femmes.

« C’est une guerre psychologique et financière qui n’a aucune limite », poursuit cet agriculteur qui a mis toutes ses économies et celles de ses fils dans la défense puis la reconstruction de quatre des maisons de la famille, détruites par les autorités israéliennes.

« Ici, quelqu’un qui a plus de 45 ans a forcément eu une maison détruite, parfois deux, trois, quatre fois », renchérit Mohammed al-Adra, un chauffeur de taxi père de 25 enfants. Et, « tout ça, dit-il, c’est pour nous forcer à partir ».

L’organe du ministère de la Défense chargé de coordonner les activités israéliennes dans les Territoires palestiniens le reconnaît lui-même: la délivrance ou non de permis de construire aux Palestiniens relève bien de considérations politiques, d’ailleurs elle est décidée « au niveau politique ».

« Le plus grand souhait d’Israël, c’est de revendiquer la plus grande partie possible de la zone C. Pour ça, ils veulent absolument qu’il y ait le moins de Palestiniens possible », assure le rabbin Ascherman.

source : news-republic.com

Advertisements

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laissez vos commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nous sommes..

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 197 autres abonnés

Articles a ne pas manquer

SOCIÉTÉ ► Nietzsche, le Zoroastrisme et les anarchistes, des influences paradoxales ?

SOCIÉTÉ ► Nietzsche, le Zoroastrisme et les anarchistes, des influences paradoxales ?

société

SOCIÉTÉ ► " à moins que l’on ne veuille que l’atrocité de Ferguson soit également engloutie et ne devienne pas plus qu’un irritant intestinal pour l’histoire, nous devons aborder la situation non comme un énième acte de racisme systémique, mais pour ce qu’elle est : une lutte des classes." Kareem Abdul-Jabbar

SOCIÉTÉ ► " à moins que l’on ne veuille que l’atrocité de Ferguson soit également engloutie et ne devienne pas plus qu’un irritant intestinal pour l’histoire, nous devons aborder la situation non comme un énième acte de racisme systémique, mais pour ce qu’elle est : une lutte des classes." Kareem Abdul-Jabbar

Les « maîtres » du monde ?!

INTERNATIONALE ► La Banque des Règlements Internationaux le véritable "maitre" du monde

INTERNATIONALE ► La Banque des Règlements Internationaux le véritable "maitre" du monde

INTERNATIONALE :

DETTE PUBLIQUE ► Le FMI vient de donner son ‘feu vert’ pour une taxation de 10% de votre épargne

DETTE PUBLIQUE ► Le FMI vient de donner son ‘feu vert’ pour une taxation de 10% de votre épargne

EUROPE :

ECONOMIE ► Le contrôle allemand des enjeux gaziers est la véritable cause du conflit avec la Russie ?

ECONOMIE ► Le contrôle allemand des enjeux gaziers est la véritable cause du conflit avec la Russie ?

FRANCE :

FRANCE ► « En réalité, aujourd’hui, ceux qui commandent sont les États-Unis et Israël.. » Roland Dumas

FRANCE ► « En réalité, aujourd’hui, ceux qui commandent sont les États-Unis et Israël.. » Roland Dumas

Théorie du genre :

 SOCIÉTÉ ►La théorie du genre ou la destruction de « l’hétérosexualité normative »

SOCIÉTÉ ►La théorie du genre ou la destruction de « l’hétérosexualité normative »

santé publique :

VIDEO ► La nourriture comme arme de stérilisation massive par Alex Jones

VIDEO ► La nourriture comme arme de stérilisation massive par Alex Jones

Religion

ISLAM ► Le bon comportement expliqué par ‘Ami Hassan imam à la mosquée de Aubervilliers (VIDÉO)

ISLAM ► Le bon comportement expliqué par ‘Ami Hassan imam à la mosquée de Aubervilliers (VIDÉO)

Satanisme :

MEDIAS ► Propagande satanique intentionnelle dans les médias par Anton Lavey (vidéo)

MEDIAS ► Propagande satanique intentionnelle dans les médias par Anton Lavey (vidéo)

Nouvelle Technologie

BIG BROTHER ► La "Puce R.F.Id en poudre" un cauchemar devenu une réalité

BIG BROTHER ► La "Puce R.F.Id en poudre" un cauchemar devenu une réalité

MUSIQUE :

PEOPLE ► Messages subliminaux dans les clips de rap, Maitre Gims "crache le morceau" (vidéos)

Le combat d’un homme :

► Bruno Boulefkhad, un homme qui se bat seul contre la Société Générale, jusqu’à la mort ?

Note a nos lecteurs :

Depuis le 15 avril toutes les publicités sur le blog sont indépendantes de notre volonté a l'exception du site technikpiecesautos.com partenaire direct de la #Stvirtuelle.
La rédaction de la #StreetTeleVirtuelle.

%d blogueurs aiment cette page :