vous lisez...
Société

INTERNATIONALE : Comment la Croix-Rouge a récolté un demi-milliard de dollars pour Haïti.. et construit six maisons

Le quartier de Campêche s’étend sur un flanc de colline escarpé dans la capitale de Port-au-Prince. Des chèvres fouillent dans les ordures qui n’ont pas été ramassées depuis des lustres. Des enfants frappent dans un ballon de volley à moitié dégonflé, au milieu d’un terrain poussiéreux bordé par un mur où s’affiche le logo peint à la main de la Croix-Rouge américaine.

Fin 2011, la Croix-Rouge a lancé une campagne de plusieurs millions de dollars destinée à réhabiliter cette zone désespérément pauvre, durement frappée par le tremblement de terre qui avait secoué Haïti l’année précédente. Ce programme – intitulé LAMIKA, acronyme de Lavi Nan Miyò Katye Pam ou « Une meilleure vie dans mon quartier » en créole – avait pour but principal la construction de plusieurs centaines de maisons permanentes.

À ce jour, aucune n’est encore sortie de terre. De nombreux résidents vivent dans des cabanes de tôle rouillée, sans accès à l’eau potable, à l’électricité ou à des installations sanitaires de base. Lorsqu’il pleut, leurs abris sont inondés et ils se retrouvent contraints d’écoper l’eau et la boue.

Après le séisme, la Croix-Rouge a reçu une avalanche de dons dont le total s’élevait à près d’un demi-milliard de dollars.

Elle s’est réjouie publiquement des résultats obtenus. Pourtant, le groupe a enchaîné les échecs sur le terrain en Haïti. Des mémos confidentiels, des e-mails de responsables inquiets et les témoignages frustrés et déçus de dizaines de personnes en interne révèlent une succession de promesses non tenues, de gaspillages financiers et de prétendues réussites.

La Croix-Rouge prétend avoir fourni des maisons à plus de 130 000 personnes. En réalité, le nombre de logements permanents effectivement construits est de… six.

Après le tremblement de terre, la PDG de la Croix-Rouge américaine, Gail McGovern, a dévoilé un plan ambitieux destiné à « développer de toutes nouvelles communautés ». Aucune n’a jamais vu le jour.

Les organisations humanitaires du monde entier ont rencontré des difficultés pour aider Haïti, le pays le plus pauvre de l’hémisphère occidental, à se remettre du séisme. Mais l’enquête de ProPublica et de la NPR (National Public Radio) révèle que la Croix-Rouge est directement responsable de la majorité de ses échecs. Ces derniers s’inscrivent par ailleurs dans un schéma récurrent de travail bâclé après des catastrophes naturelles comme l’ouragan Sandy. Pourtant, malgré ces difficultés, la Croix-Rouge demeure l’ONG préférée des citoyens et des entreprises américains dans ce type de circonstances.

De l’avis des intervenant concernés, dans le cas d’Haïti, le problème est en partie lié au choix de la Croix-Rouge de faire appel à des étrangers ne parlant ni français ni créole.

Dans un mémo accablant datant de 2011, Judith St Fort, responsable du programme Haïti à l’époque, déclare que le groupe enchaîne les échecs et que certains cadres supérieurs ont fait « des remarques très dérangeantes » au sujet des employés locaux. Américaine d’origine haïtienne, St Fort cite ainsi des commentaires comme « il est le seul d’entre eux à vraiment travailler » ou « ceux que nous avons engagés ne sont pas très costauds ; nous ne devrions donc pas nous attarder sur les CV haïtiens ».

La Croix-Rouge refuse de communiquer sur la façon dont les centaines de millions de dollars de dons ont été dépensés en Haïti. Mais notre enquête révèle que les montants ayant réellement bénéficié aux victimes sont bien inférieurs à ce que le groupe déclare.

Faute d’avoir l’expertise nécessaire pour mener ses projets à bien, la Croix-Rouge a fini par reverser une grande partie de l’argent récolté à des sous-traitants. Ces derniers ont prélevé un pourcentage pour leurs frais de fonctionnement et de gestion. Et même dans ces cas-là, les dépenses de la Croix-Rouge restaient élevées – allant jusqu’à représenter un tiers du budget de l’un de ces projets.

La Croix-Rouge souligne toutefois dans ses déclarations que toutes les ONG présentes en Haïti ont été confrontées à des difficultés, notamment en raison d’un système de propriété foncière dysfonctionnel.

« Comme beaucoup d’organisations humanitaires ayant apporté leur soutien en Haïti, la Croix-Rouge américaine a rencontré certaines complications liées entres autres à des retards de coordination gouvernementale, à des conflits d’intérêts fonciers, à la lenteur des douanes haïtiennes, à la forte demande en personnels qualifiés et à l’explosion de l’épidémie de choléra », explique le groupe.

Il affirme par ailleurs avoir répondu rapidement aux inquiétudes exprimées en interne, notamment en recrutant un expert afin de former les intervenants aux spécificités culturelles du pays suite au mémo de St Fort. Sans fournir de répartition détaillée, la Croix-Rouge déclare avoir mis en place plus d’une centaine de projets. Cela inclut notamment la réparation de 4 000 maisons, la construction d’abris temporaires pour plusieurs milliers de familles, la distribution de l’équivalent de 44 millions de dollars en nourriture et l’aide au financement d’un hôpital.

« Des millions d’Haïtiens sont plus en sécurité, en meilleure santé, plus résistants et mieux préparés à d’éventuelles futures catastrophes grâce aux dons généreux reçus par la Croix-Rouge américaine », insiste McGovern dans un récent rapport publié à l’occasion du cinquième anniversaire du tremblement de terre.

Dans sa documentation promotionnelle, la Croix-Rouge prétend avoir aidé « plus de 4,5 millions » de citoyens haïtiens à « se remettre sur pied ».

Elle ne fournit toutefois aucune preuve de ce qu’elle avance. Et Jean-Max Bellerive, premier ministre d’Haïti au moment du séisme, doute de la véracité de ce chiffre dans la mesure où la population totale du pays ne s’élève qu’à une dizaine de millions de personnes.

« Non, non, soutient-il au sujet de cette affirmation, ce n’est pas possible. »

la suite sur propublica.org

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laissez vos commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nous sommes..

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 189 autres abonnés

Articles a ne pas manquer

SOCIÉTÉ ► Nietzsche, le Zoroastrisme et les anarchistes, des influences paradoxales ?

SOCIÉTÉ ► Nietzsche, le Zoroastrisme et les anarchistes, des influences paradoxales ?

société

SOCIÉTÉ ► " à moins que l’on ne veuille que l’atrocité de Ferguson soit également engloutie et ne devienne pas plus qu’un irritant intestinal pour l’histoire, nous devons aborder la situation non comme un énième acte de racisme systémique, mais pour ce qu’elle est : une lutte des classes." Kareem Abdul-Jabbar

SOCIÉTÉ ► " à moins que l’on ne veuille que l’atrocité de Ferguson soit également engloutie et ne devienne pas plus qu’un irritant intestinal pour l’histoire, nous devons aborder la situation non comme un énième acte de racisme systémique, mais pour ce qu’elle est : une lutte des classes." Kareem Abdul-Jabbar

Les « maîtres » du monde ?!

INTERNATIONALE ► La Banque des Règlements Internationaux le véritable "maitre" du monde

INTERNATIONALE ► La Banque des Règlements Internationaux le véritable "maitre" du monde

INTERNATIONALE :

DETTE PUBLIQUE ► Le FMI vient de donner son ‘feu vert’ pour une taxation de 10% de votre épargne

DETTE PUBLIQUE ► Le FMI vient de donner son ‘feu vert’ pour une taxation de 10% de votre épargne

EUROPE :

ECONOMIE ► Le contrôle allemand des enjeux gaziers est la véritable cause du conflit avec la Russie ?

ECONOMIE ► Le contrôle allemand des enjeux gaziers est la véritable cause du conflit avec la Russie ?

FRANCE :

FRANCE ► « En réalité, aujourd’hui, ceux qui commandent sont les États-Unis et Israël.. » Roland Dumas

FRANCE ► « En réalité, aujourd’hui, ceux qui commandent sont les États-Unis et Israël.. » Roland Dumas

Théorie du genre :

 SOCIÉTÉ ►La théorie du genre ou la destruction de « l’hétérosexualité normative »

SOCIÉTÉ ►La théorie du genre ou la destruction de « l’hétérosexualité normative »

santé publique :

VIDEO ► La nourriture comme arme de stérilisation massive par Alex Jones

VIDEO ► La nourriture comme arme de stérilisation massive par Alex Jones

Religion

ISLAM ► Le bon comportement expliqué par ‘Ami Hassan imam à la mosquée de Aubervilliers (VIDÉO)

ISLAM ► Le bon comportement expliqué par ‘Ami Hassan imam à la mosquée de Aubervilliers (VIDÉO)

Satanisme :

MEDIAS ► Propagande satanique intentionnelle dans les médias par Anton Lavey (vidéo)

MEDIAS ► Propagande satanique intentionnelle dans les médias par Anton Lavey (vidéo)

Nouvelle Technologie

BIG BROTHER ► La "Puce R.F.Id en poudre" un cauchemar devenu une réalité

BIG BROTHER ► La "Puce R.F.Id en poudre" un cauchemar devenu une réalité

MUSIQUE :

PEOPLE ► Messages subliminaux dans les clips de rap, Maitre Gims "crache le morceau" (vidéos)

Le combat d’un homme :

► Bruno Boulefkhad, un homme qui se bat seul contre la Société Générale, jusqu’à la mort ?

Note a nos lecteurs :

Depuis le 15 avril toutes les publicités sur le blog sont indépendantes de notre volonté a l'exception du site technikpiecesautos.com partenaire direct de la #Stvirtuelle.
La rédaction de la #StreetTeleVirtuelle.

%d blogueurs aiment cette page :