vous lisez...
Afrique, Asie, Chine, Etats-Unis, Europe, France, Monde

INTERNATIONALE : « Les chiffres de la faim dans le monde sont à jeter à la poubelle »

INTERVIEW. Professeur à l’université de Yale, Thomas Pogge explique pourquoi nous ne pouvons pas croire ces statistiques servant la propagande politique.

Spécialiste de la philosophie politique, disciple de John Rawls dont il a étudié en profondeur Théorie de la justice, Thomas Pogge s’est intéressé aux critères permettant d’évaluer la faim dans le monde ainsi que l’extrême pauvreté. Sa dernière étude se base sur les chiffres de la FAO (Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture) et les OMD (objectifs du millénaire pour le développement). Il explique pourquoi nous ne pouvons pas croire que la faim, qui a tué 450 millions de personnes en 25 ans, tend à disparaître dans le monde, comme l’affirme l’ONU.
Le Point.fr : Vos recherches montrent l’inefficacité des indices permettant d’évaluer la faim dans le monde. Sont-ils faux ?
Thomas Pogge : Pour les institutions internationales et les dirigeants politiques, le plus important est de montrer un progrès. Or, ils ne sont probablement pas aussi bons qu’ils le prétendent. Le problème, c’est justement que l’on ne sait pas, car les mesures ne sont pas fiables.
Pourquoi ?
Il y a deux choses. D’abord, c’est une erreur de mesurer l’indice de sous-alimentation de façon binaire, entre les sous-alimentés et les bien alimentés. Cette évaluation est trop simpliste. La FAO ne prête attention qu’à ceux qui, selon elle, sont sous-alimentés (soit les personnes en dessous de 1 800 calories par jour). Mais mesurer l’énergie disponible pour un humain par jour n’est pas efficace. Il faut aussi savoir si cette alimentation contient suffisamment de protéines, de vitamines, de minéraux. De plus, tous les êtres humains, en fonction de leur corpulence, de leur travail, n’ont pas les mêmes besoins en termes de quantité d’énergie par jour.
Ensuite, il faut changer notre échelle d’évaluation, mettre en place des échelons, ne pas chercher combien de personnes souffrent de la faim mais comment les personnes sont affectées. Sinon, les dirigeants se contenteront de réduire la faim chez les plus proches du seuil, ceux qui passeront 1 800 calories seront considérés comme bien alimentés, alors que ce n’est pas forcément le cas. Je ne serais pas étonné que le nombre de personnes sous-alimentées soit le double de ce qu’annonce actuellement la FAO.
Ce manque de précision des statistiques démontre-t-il un manque de volonté politique pour réduire la faim dans le monde ?
Les dirigeants politiques ne sont pas impliqués dans cette lutte. Ils veulent juste qu’on pense qu’ils sont concernés par ces enjeux. Les objectifs du millénaire pour le développement montrent bien cela. Ce ne sont que de vains mots. Lorsque vient le moment de prendre des décisions, les politiques ne sont concernés que par leurs propres intérêts et leur réélection. La définition des outils de mesure de ces indices ne devrait donc pas être confiée aux politiciens.
Pourquoi cette définition est-elle polluée par l’action politique ?
Car ils cherchent le meilleur moyen d’avoir des indices corroborant l’efficacité de leurs actions. C’est pour ça que la définition se base simplement sur « au-dessus ou en dessous de 1 800 calories ». Cela concerne toutes les définitions des indices permettant d’évaluer la réalisation des objectifs du millénaire. Les gouvernements s’engagent dans ces grands compromis mondiaux à condition qu’ils puissent contrôler les données, que cela serve leur propre propagande.
« La distorsion des chiffres de la faim dans le monde ne sert pas simplement la propagande politique, elle freine l’action »
À qui pourrait-on confier la conception de ces indices ?
Aux universitaires ! Ils pourraient s’organiser pour financer ces recherches auprès de fondations. Nous souhaitons donner une seconde appréciation sur ces chiffres, même si les gouvernements ne nous soutiendront certainement pas dans cette démarche. Si nous avons des données précises, on peut combattre ces problèmes de manière plus efficace. La distorsion des chiffres ne sert pas simplement la propagande des gouvernements ou des institutions, elle freine l’action. Il suffit de penser à Hitler. À partir du moment où ses généraux, par peur de sa réaction, ne lui ont plus donné les informations réelles, il ne pouvait plus gagner la guerre. Ce fut une bonne chose dans le cas de Hitler. Mais pas aujourd’hui dans le cas de la lutte contre la faim.
Alors que doit-on faire des données existantes ? Comment avoir des indices plus précis ?
Les chiffres de la faim dans le monde publiés par la FAO sont à jeter à la poubelle. L’analyse de la FAO se base sur la production agricole annuelle du pays, à laquelle on ajoute la différence entre exportation et importation de nourriture dans le pays, puis ils essayent de deviner comment cette nourriture est répartie. Une méthode efficace consisterait à prendre un groupe réduit de 2 000 à 5 000 personnes, choisies de manière aléatoire, et à examiner en détail ce qu’elles mangent, leur poids, leur taille, leurs prises de sang. Au lieu d’utiliser des macrodonnées, plutôt utiliser une information détaillée sur un échantillon précis. Il faudrait que cette méthode devienne la norme au niveau mondial.
Même avec des outils précis, peut-on vraiment mettre un terme à la faim dans le monde ?
Oui ! La moitié pauvre du monde représente 4,4 % des revenus mondiaux, 0,6 % de la propriété mondiale. Si l’on doublait leur poids et leurs revenus, on pourrait résoudre le problème de la faim. Je ne dis pas que c’est simple. Mais cela montre l’étendue du problème. Si l’on avait mis la même volonté et les mêmes investissements dans la lutte contre la faim que dans la guerre en Irak, le problème serait résolu.
source : lepoint.fr

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laissez vos commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nous sommes..

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 189 autres abonnés

Articles a ne pas manquer

SOCIÉTÉ ► Nietzsche, le Zoroastrisme et les anarchistes, des influences paradoxales ?

SOCIÉTÉ ► Nietzsche, le Zoroastrisme et les anarchistes, des influences paradoxales ?

société

SOCIÉTÉ ► " à moins que l’on ne veuille que l’atrocité de Ferguson soit également engloutie et ne devienne pas plus qu’un irritant intestinal pour l’histoire, nous devons aborder la situation non comme un énième acte de racisme systémique, mais pour ce qu’elle est : une lutte des classes." Kareem Abdul-Jabbar

SOCIÉTÉ ► " à moins que l’on ne veuille que l’atrocité de Ferguson soit également engloutie et ne devienne pas plus qu’un irritant intestinal pour l’histoire, nous devons aborder la situation non comme un énième acte de racisme systémique, mais pour ce qu’elle est : une lutte des classes." Kareem Abdul-Jabbar

Les « maîtres » du monde ?!

INTERNATIONALE ► La Banque des Règlements Internationaux le véritable "maitre" du monde

INTERNATIONALE ► La Banque des Règlements Internationaux le véritable "maitre" du monde

INTERNATIONALE :

DETTE PUBLIQUE ► Le FMI vient de donner son ‘feu vert’ pour une taxation de 10% de votre épargne

DETTE PUBLIQUE ► Le FMI vient de donner son ‘feu vert’ pour une taxation de 10% de votre épargne

EUROPE :

ECONOMIE ► Le contrôle allemand des enjeux gaziers est la véritable cause du conflit avec la Russie ?

ECONOMIE ► Le contrôle allemand des enjeux gaziers est la véritable cause du conflit avec la Russie ?

FRANCE :

FRANCE ► « En réalité, aujourd’hui, ceux qui commandent sont les États-Unis et Israël.. » Roland Dumas

FRANCE ► « En réalité, aujourd’hui, ceux qui commandent sont les États-Unis et Israël.. » Roland Dumas

Théorie du genre :

 SOCIÉTÉ ►La théorie du genre ou la destruction de « l’hétérosexualité normative »

SOCIÉTÉ ►La théorie du genre ou la destruction de « l’hétérosexualité normative »

santé publique :

VIDEO ► La nourriture comme arme de stérilisation massive par Alex Jones

VIDEO ► La nourriture comme arme de stérilisation massive par Alex Jones

Religion

ISLAM ► Le bon comportement expliqué par ‘Ami Hassan imam à la mosquée de Aubervilliers (VIDÉO)

ISLAM ► Le bon comportement expliqué par ‘Ami Hassan imam à la mosquée de Aubervilliers (VIDÉO)

Satanisme :

MEDIAS ► Propagande satanique intentionnelle dans les médias par Anton Lavey (vidéo)

MEDIAS ► Propagande satanique intentionnelle dans les médias par Anton Lavey (vidéo)

Nouvelle Technologie

BIG BROTHER ► La "Puce R.F.Id en poudre" un cauchemar devenu une réalité

BIG BROTHER ► La "Puce R.F.Id en poudre" un cauchemar devenu une réalité

MUSIQUE :

PEOPLE ► Messages subliminaux dans les clips de rap, Maitre Gims "crache le morceau" (vidéos)

Le combat d’un homme :

► Bruno Boulefkhad, un homme qui se bat seul contre la Société Générale, jusqu’à la mort ?

Note a nos lecteurs :

Depuis le 15 avril toutes les publicités sur le blog sont indépendantes de notre volonté a l'exception du site technikpiecesautos.com partenaire direct de la #Stvirtuelle.
La rédaction de la #StreetTeleVirtuelle.

%d blogueurs aiment cette page :