vous lisez...
Fait divers, France, Seine Saint Denis

SEINE SAINT DENIS : Joachim Gatti face aux policiers qui l’ont mutilé

La tension est montée d’un cran, au procès de trois policiers, jugés depuis lundi pour des tirs de flash-ball dont l’un a crevé l’œil de Joachim Gatti, un manifestant, à Montreuil en 2009. Dès l’entrée du tribunal correctionnel, à Bobigny, des militants du collectif du Huit-Juillet, créé en soutien aux blessés, se plaignent d’un « double contrôle », « avec fouille de pochettes, confiscation des tracts ». Procureur et président interviennent auprès des vigiles : pas de distribution de tracts dans l’enceinte du tribunal, mais les tracts seront rendus à la sortie.
Dans la salle d’audience, ensuite, c’est la présence de policiers en civil, arme à la ceinture, qui fait tiquer les parties civiles. « Ce sont des policiers en service, pour renforcer la police de l’audience », précise une source du tribunal. Un blessé demande ensuite, en vain, à faire sortir du public un policier de Montreuil contre qui il a déposé plainte pour violences.
A l’ouverture des débats, Joachim Gatti tient à faire part de son malaise : « Des choses ont été dites hier qui sont pour moi insupportables : entendre dire que Si c’était à refaire, ils le referaient, ou que c’était une opération efficace… Sept ans après les faits, ils ne donnent pas l’impression d’avoir mesuré les conséquences de leurs tirs, c’est assez choquant… J’ai été mutilé, mais rien. Aucun ne m’a vu… »La prise de conscience et les regrets : c’est surtout de cela dont il a été question ce mardi, tandis que les débats devaient se concentrer sur la fin de soirée du 8 juillet 2009, à la Croix-de-Chavaux, où se sont retrouvées les BAC de Montreuil et de Rosny ainsi que les Unités mobiles de sécurité. Une poubelle incendiée, un distributeur automatique vandalisé, une charge des policiers… et six tirs de flash-ball en tout, portant à six le nombre de blessés.
Le policier Mickaël G. le redit, comme lundi, il voulait « rétablir l’ordre public », mener « la mission qui (m’) avait été donnée », « faire cesser les jets de projectiles » dont le nombre est encore contesté… « En dehors des cannettes de bière, ils n’ont pas de kalachnikov ! » intervient le juge assesseur, provoquant des soupirs dans les rangs de la police.
« On attend une prise de conscience de votre part », intervient Me Irène Terrel, pour les parties civiles. Le président est plus clair : « Vous avez en face de vous des victimes, avez-vous des regrets à exprimer ? » « C’est évident », fini par répondre Mickaël G. qui, jusqu’alors, évoquait de « l’empathie pour les victimes d’infraction pénale. »
Plus tard, Ludovic V., assure être « profondément désolé de ce qui est arrivé, il n’y a pas de mot, c’est horrible qu’une arme ait fait ça ». Il souhaite que l’administration dote les policiers d’armes différentes « pour éviter d’en arriver là ». « Je sais que Monsieur Gatti et moi n’avons pas la même idéologie, ajoute-t-il. Mais il ne s’est pas passé une journée en sept ans sans que je pense à lui. »
Plus tôt, ce même policier avait suscité l’indignation de la salle, laissant entendre que si c’était à refaire, il privilégierait le « LBD 40 », un lanceur de balles de défense, cousin du flash-ball mais plus précis. Le président avait suspendu l’audience. Les experts sont attendus ce mercredi matin.

Six cartouches sur une quille de bowling en guise de formation
Les trois prévenus étaient « habilités » à utiliser un flash-ball. Leur formation, en 2002 et 2006, aura duré… « six heures ». Et pour entraînement, ils ont eu droit à « six cartouches tirées sur une quille de bowling », explique un policier à la barre. Une note leur avait été distribuée à l’issue de la formation expresse… que tous n’ont pas lue. Après, plus rien.
A compter de février 2009, la formation continue a bien été rendue obligatoire, mais ces trois fonctionnaires n’en avaient jamais bénéficié avant le 8 juillet 2009. Avant cette date, ils avaient déjà fait quelques « actions de feu », comme ils appellent les tirs au flash-ball, une arme qui doit être utilisée à plus de sept mètres et qui propulse des balles en caoutchouc à 102 m/s. Ce soir-là, encore, ils avaient utilisé le flash-ball « sans consigne de leur hiérarchie ».
« Le fait que leur faute soit considérée comme une faute de service et non personnelle signifie qu’ils avaient tout soutien de leur hiérarchie et du ministre de l’époque ! » a martelé Me Lienard, défenseur de Patrice L., l’un des policiers.

source : leparisien.fr

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laissez vos commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nous sommes..

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 189 autres abonnés

Articles a ne pas manquer

SOCIÉTÉ ► Nietzsche, le Zoroastrisme et les anarchistes, des influences paradoxales ?

SOCIÉTÉ ► Nietzsche, le Zoroastrisme et les anarchistes, des influences paradoxales ?

société

SOCIÉTÉ ► " à moins que l’on ne veuille que l’atrocité de Ferguson soit également engloutie et ne devienne pas plus qu’un irritant intestinal pour l’histoire, nous devons aborder la situation non comme un énième acte de racisme systémique, mais pour ce qu’elle est : une lutte des classes." Kareem Abdul-Jabbar

SOCIÉTÉ ► " à moins que l’on ne veuille que l’atrocité de Ferguson soit également engloutie et ne devienne pas plus qu’un irritant intestinal pour l’histoire, nous devons aborder la situation non comme un énième acte de racisme systémique, mais pour ce qu’elle est : une lutte des classes." Kareem Abdul-Jabbar

Les « maîtres » du monde ?!

INTERNATIONALE ► La Banque des Règlements Internationaux le véritable "maitre" du monde

INTERNATIONALE ► La Banque des Règlements Internationaux le véritable "maitre" du monde

INTERNATIONALE :

DETTE PUBLIQUE ► Le FMI vient de donner son ‘feu vert’ pour une taxation de 10% de votre épargne

DETTE PUBLIQUE ► Le FMI vient de donner son ‘feu vert’ pour une taxation de 10% de votre épargne

EUROPE :

ECONOMIE ► Le contrôle allemand des enjeux gaziers est la véritable cause du conflit avec la Russie ?

ECONOMIE ► Le contrôle allemand des enjeux gaziers est la véritable cause du conflit avec la Russie ?

FRANCE :

FRANCE ► « En réalité, aujourd’hui, ceux qui commandent sont les États-Unis et Israël.. » Roland Dumas

FRANCE ► « En réalité, aujourd’hui, ceux qui commandent sont les États-Unis et Israël.. » Roland Dumas

Théorie du genre :

 SOCIÉTÉ ►La théorie du genre ou la destruction de « l’hétérosexualité normative »

SOCIÉTÉ ►La théorie du genre ou la destruction de « l’hétérosexualité normative »

santé publique :

VIDEO ► La nourriture comme arme de stérilisation massive par Alex Jones

VIDEO ► La nourriture comme arme de stérilisation massive par Alex Jones

Religion

ISLAM ► Le bon comportement expliqué par ‘Ami Hassan imam à la mosquée de Aubervilliers (VIDÉO)

ISLAM ► Le bon comportement expliqué par ‘Ami Hassan imam à la mosquée de Aubervilliers (VIDÉO)

Satanisme :

MEDIAS ► Propagande satanique intentionnelle dans les médias par Anton Lavey (vidéo)

MEDIAS ► Propagande satanique intentionnelle dans les médias par Anton Lavey (vidéo)

Nouvelle Technologie

BIG BROTHER ► La "Puce R.F.Id en poudre" un cauchemar devenu une réalité

BIG BROTHER ► La "Puce R.F.Id en poudre" un cauchemar devenu une réalité

MUSIQUE :

PEOPLE ► Messages subliminaux dans les clips de rap, Maitre Gims "crache le morceau" (vidéos)

Le combat d’un homme :

► Bruno Boulefkhad, un homme qui se bat seul contre la Société Générale, jusqu’à la mort ?

Note a nos lecteurs :

Depuis le 15 avril toutes les publicités sur le blog sont indépendantes de notre volonté a l'exception du site technikpiecesautos.com partenaire direct de la #Stvirtuelle.
La rédaction de la #StreetTeleVirtuelle.

%d blogueurs aiment cette page :