vous lisez...
Hollywood, Mariage gay, Monde, People

CINÉMA : « Sausage party » un dessin animé interdit au moins de.. ?

Le film d’animation, interdit aux moins de 12 ans en France, a déclenché l’ire de la Manif pour tous. Il n’est certes pas à mettre devant tous les yeux.

Ça ressemble à Toy Story, mais, attention, ça n’a rien à voir. Si vous ne voulez pas vous retrouver à devoir expliquer à votre enfant de douze ans pourquoi une saucisse a la banane quand elle se glisse dans une brioche, n’y allez pas, ou alors pas avec lui. Et s’il a envie de voir le film dont tout le monde parle à la récré, alors il est préférable qu’il ne soit pas accompagné de sa grand-mère…
L’objet en question, c’est Sausage party, un film d’animation en image de synthèse, interdit, et ce n’est pas banal, aux moins de 12 ans. Son scénario, écrit par Seth Rogen et Evan Goldberg, auteurs de comédies comme C’est la fin, parodie des films d’apocalypse, ou encore L’Interview, le film que n’avait pas du tout apprécié Kim Jong-un, narre les aventures de produits de supermarché qui découvrent avec horreur le sort qui leur est promis en cuisine après leur achat.
Cette fois, ce n’est pas le dictateur coréen qui est outré. C’est la Manif pour tous qui a sonné la charge sur les réseau sociaux. Sur Twitter, un compte hostile à la loi sur l’ouverture du mariage aux couples de même sexe relaie ainsi le post Facebook d’une mère racontant le cauchemar de sa séance avec ses enfants : un spectateur outré qui crie « c’est un scandale », le père obligé de couvrir les yeux des enfants horrifiés, le plus jeune qui se met à pleurer, notamment devant « le clou du spectacle » : « une scène d’une rare violence pour un film d’animation : en effet, c’est une scène d’orgie !, qui a lieu pendant deux ou trois minutes et c’est très explicite et extrêmement vulgaire ». Notons que cette maman, son mari et leur deux adolescents sont restés jusqu’au bout devant ce spectacle « décadent ».
Interdit aux moins de 17 ans aux USA

Par quel tragique malentendu cette famille s’est-elle retrouvée devant cette joyeuse partouze lors de laquelle saucisses, bananes, tacos et autres chewing-gums s’envoient en l’air dans toutes les positions ? Mystère, car l’interdiction aux moins de 12 ans aurait dû leur mettre la puce à l’oreille. Aux États-Unis, il est même interdit aux moins de 17 ans. Un titre de gloire pour Seth Rogen qui avoue dans Rolling Stone que c’était son objectif.
Autre indice : c’est Cyril Hanouna qui double la saucisse du film ! Pour cette famille, ce devrait être l’équivalent d’un sens interdit… Dernier indice, toujours, du moins pour cette maman : Les Inrocks – entre autres – ont adoré : « C’est toute la condition humaine qui se voit ici balayée, entre deux blagues scatos et des élucubrations de tacos, de son système de désir à ses mécanismes de contrôle, de ses grands récits coercitifs à ses stratégies de libération, ces dernières se concentrant dans une ultime séquence d’anthologie dont on se souviendra, fort longtemps, comme celle de “l’orgie anticonsumériste des produits de consommation”. »

Un film sexiste ?

Sur Twitter, les anti-saucisses s’insurgent que le film ne soit interdit qu’aux moins de 12 ans. On peut en effet s’en étonner, car il est probable que la charge politique que contient cette apparente pochade passe à des années-lumière de la tête d’un gamin de 13 ans…

 

D’autres, et notamment un site internet pseudo-féministe, y voient, de manière plus étonnante, un film sexiste où « le sexe non consenti apparaît comme une pratique déjantée et amusante ». Et de se scandaliser de deux scènes de « viol ». La première montre une poire à lavement violant une briquette de jus de fruits (si si !). Glauque ou drôlissime, c’est selon, mais apologie du viol, non. La poire à lavement est le méchant du film. C’est ignoble et sans la moindre ambiguïté.
L’autre scène dénoncée par ce site se situe dans la fameuse orgie. Une soupe déshydratée de couleur sombre chevauche une boîte de crackers en s’exclamant dans l’extase : « Take this, bitchy bitch ! Like pouncing your ass, cracker ! » Un jeu de mots, selon le site, car le terme cracker désigne en argot américain les « petits Blancs » du sud des États-Unis. Pour le site, cette saynète fugace fait l’apologie d’un viol raciste : c’est un Noir qui viole une Blanche et l’humilie. Il est bien le seul à l’avoir ainsi interpretée : dans le feu d’artifice de rapports sexuels qu’est cette scène finale, rien n’indique que la boîte de crackers est non consentante… Quant au jeu de mots intraduisible, la version française… ne l’a pas traduit.
Un appel à la réconciliation entre les peuples
Raciste, Sausage party ? Pour Buzzfeed, au contraire, l’orgie finale de Sausage party est « un hommage à la diversité ». Attention, nul angélisme. L’article rejoint même la maman traumatisée : « Oui, cette scène est choquante – même s’il s’agit de dessins animés, on a rarement vu quelque chose d’aussi explicite au cinéma », peut-on lire. Mais, ajoute l’auteur, chaque produit-personnage renvoie à des stéréotypes : le taco mexicain, le bagel juif, la pita palestinienne… : « Lorsque les aliments se mettent à tous coucher ensemble, toutes leurs barrières, toutes leurs idées reçues et toutes leurs différences tombent, pour laisser place à l’amour (et à beaucoup de sexe, donc). […] Ce n’est pas qu’une scène de cul : c’est un appel à la réconciliation entre les peuples. » C’est peut-être justement cela que l’étrange site pseudo-féministe – mais, si on l’examine de plus près, raciste* – n’a pas supporté.
Le plus étrange de l’affaire, c’est que cette fête à la saucisse, aux clins d’œil et à l’humour très américains, a bien failli ne jamais sortir sur les écrans français. Les films signés Seth Rogen et Evan Goldberg marchent plutôt mal en France (à peine 36 000 entrées pour L’Interview, malgré le buzz). Sausage party a d’ailleurs fait un « four » en Belgique. En France, grâce aux cris d’orfraie de la Manif pour tous, il pourrait bien s’offrir un résultat honorable, voire, comme aux États-Unis, décrocher le jackpot.
* Le site dénonce ainsi les campagnes gouvernementales contre le harcèlement dans les transports, qui manquent leur cible en mettant en scène des hommes « bien élevés » : « Mokhtar (sic) pas timide pour un sou et pour le coup vraiment pénible, ne posera même pas un regard sur ladite affiche. » Alors qu’Augustin va, lui, s’abstenir de nous offrir des fleurs en raison de « cette autocensure propre aux classes moyennes blanches de France ».

 source : lepoint.fr
Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laissez vos commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nous sommes..

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 204 autres abonnés

Articles a ne pas manquer

SOCIÉTÉ ► Nietzsche, le Zoroastrisme et les anarchistes, des influences paradoxales ?

SOCIÉTÉ ► Nietzsche, le Zoroastrisme et les anarchistes, des influences paradoxales ?

société

SOCIÉTÉ ► " à moins que l’on ne veuille que l’atrocité de Ferguson soit également engloutie et ne devienne pas plus qu’un irritant intestinal pour l’histoire, nous devons aborder la situation non comme un énième acte de racisme systémique, mais pour ce qu’elle est : une lutte des classes." Kareem Abdul-Jabbar

SOCIÉTÉ ► " à moins que l’on ne veuille que l’atrocité de Ferguson soit également engloutie et ne devienne pas plus qu’un irritant intestinal pour l’histoire, nous devons aborder la situation non comme un énième acte de racisme systémique, mais pour ce qu’elle est : une lutte des classes." Kareem Abdul-Jabbar

Les « maîtres » du monde ?!

INTERNATIONALE ► La Banque des Règlements Internationaux le véritable "maitre" du monde

INTERNATIONALE ► La Banque des Règlements Internationaux le véritable "maitre" du monde

INTERNATIONALE :

DETTE PUBLIQUE ► Le FMI vient de donner son ‘feu vert’ pour une taxation de 10% de votre épargne

DETTE PUBLIQUE ► Le FMI vient de donner son ‘feu vert’ pour une taxation de 10% de votre épargne

EUROPE :

ECONOMIE ► Le contrôle allemand des enjeux gaziers est la véritable cause du conflit avec la Russie ?

ECONOMIE ► Le contrôle allemand des enjeux gaziers est la véritable cause du conflit avec la Russie ?

FRANCE :

FRANCE ► « En réalité, aujourd’hui, ceux qui commandent sont les États-Unis et Israël.. » Roland Dumas

FRANCE ► « En réalité, aujourd’hui, ceux qui commandent sont les États-Unis et Israël.. » Roland Dumas

Théorie du genre :

 SOCIÉTÉ ►La théorie du genre ou la destruction de « l’hétérosexualité normative »

SOCIÉTÉ ►La théorie du genre ou la destruction de « l’hétérosexualité normative »

santé publique :

VIDEO ► La nourriture comme arme de stérilisation massive par Alex Jones

VIDEO ► La nourriture comme arme de stérilisation massive par Alex Jones

Religion

ISLAM ► Le bon comportement expliqué par ‘Ami Hassan imam à la mosquée de Aubervilliers (VIDÉO)

ISLAM ► Le bon comportement expliqué par ‘Ami Hassan imam à la mosquée de Aubervilliers (VIDÉO)

Satanisme :

MEDIAS ► Propagande satanique intentionnelle dans les médias par Anton Lavey (vidéo)

MEDIAS ► Propagande satanique intentionnelle dans les médias par Anton Lavey (vidéo)

Nouvelle Technologie

BIG BROTHER ► La "Puce R.F.Id en poudre" un cauchemar devenu une réalité

BIG BROTHER ► La "Puce R.F.Id en poudre" un cauchemar devenu une réalité

MUSIQUE :

PEOPLE ► Messages subliminaux dans les clips de rap, Maitre Gims "crache le morceau" (vidéos)

Le combat d’un homme :

► Bruno Boulefkhad, un homme qui se bat seul contre la Société Générale, jusqu’à la mort ?

Note a nos lecteurs :

Depuis le 15 avril toutes les publicités sur le blog sont indépendantes de notre volonté a l'exception du site technikpiecesautos.com partenaire direct de la #Stvirtuelle.
La rédaction de la #StreetTeleVirtuelle.

%d blogueurs aiment cette page :