vous lisez...
France, Terrorisme

FRANCE : Sonia, la témoin qui a fait tomber le commando du 13-Novembre abandonnée par l’État ?

Dans Envoyé spécial, celle qui a dénoncé à la police le terroriste Abdelhamid Abaaoud, cerveau présumé des attentats du 13-Novembre, raconte pour la dernière fois avant de changer d’identité comment sa vie en a été bouleversée. Un témoignage exceptionnel.Elle ne regrette pas son geste. Mais depuis qu’elle a dénoncé à la police Abdelhamid Abaaoud, le coordinateur présumé des attentats du 13 novembre 2015, à Paris, celle que les médias surnomment désormais Sonia, vit dans la peur.

Cette mère de quatre enfants, touchant le RSA et travaillant au noir dans la banlieue parisienne, s’est soudain retrouvée propulsée dans une histoire qui aujourd’hui la dépasse. Son courage a sans doute permis de sauver des dizaines de vies. L’enquête judiciaire a en effet permis d’établir qu’après cette sombre nuit du 13 novembre, Abaaoud et d’autres complices s’apprêtaient à frapper de nouveau, et cette fois à la Défense.

Grâce à Sonia, ce terroriste dont tout le monde connaît aujourd’hui le visage filmé en Syrie à bord d’un véhicule tirant des cadavres, a pu être tué avec 2 complices lors de l’assaut du Raid, deux jours après les attentats de Paris, dans un appartement de Saint-Denis (93) où tous s’étaient retranchés.

Sonia a donné de nombreuses interviews. Celle que nous présente ce soir en exclusivité « Envoyé spécial », filmée par Yvan Martinet et Romain Boutilly, est la dernière. D’ici quelques semaines la jeune femme aura disparu, du moins sous son identité actuelle.

Le danger qu’elle encourt, ainsi que son compagnon, en raison de son témoignage livré aux enquêteurs de la Direction générale de la sécurité extérieur (DGSE), a incité Jean-Jacques Urvoas, le garde de Sceaux, à renforcer la protection des témoins dans la loi sur le crime organisé entrée en vigueur en juin dernier.Sonia vit désormais sous la protection du Service interministériel d’assistance technique (Siat) dans une maison allouée par l’Etat et située dans un lieu tenu secret. Elle touche une pension car elle n’a plus le droit de travailler, ni de contacter sa famille sans le filtrage des services de police. Bientôt, elle réapparaitra sous une nouvelle identité.

Dans cette interview télévisée hors norme, puisqu’elle concerne un témoin protégé, sa voix a été modifiée et, toujours pour des raisons de sécurité, la silhouette qui apparait à l’image est celle d’une figurante.

Tout commence pour Sonia quatre ans avant les attentats. Cette bénévole aux Petits frères des pauvres rencontre une jeune fille paumée, sans emploi et en rupture avec sa famille, nommée Hasna Aït Boulahcen. Elle décide la prendre sous son aile et l’accueille chez elle sans imaginer que cette cocaïnomane, et prostituée occasionnelle, va totalement bouleverser le cours de son existence.

Hasna s’avèrera en effet être la cousine germaine du terroriste islamiste Abdelhamid Abaaoud avec lequel elle périra dans l’assaut du RAID à Saint-Denis.

« Hasna c’était la mini-jupe et le rouge à lèvres »

Rien ne permet alors de deviner que la jeune fille va se radicaliser. Quel était son rapport à la religion, demande le journaliste Romain Boutilly? « Elle n’en avait pas, répond Sonia. Elle buvait, elle fumait, elle se droguait, elle mangeait du porc. Hasna c’était la mini-jupe et le rouge à lèvres !  »

Pourtant, du jour au lendemain, la protégée de Sonia change totalement d’allure. Elle se voile d’une burqa, porte des gants, refuse de serrer la main des hommes. « Et là, je vois Dark Vador ! », s’exclame Sonia.

Filmée six mois avant les attentats par une amie, Hasna, paupières soulignées d’un trait d’eye-liner et visage enveloppé d’un voile bleu, déclare quelle souhaite se rendre en Syrie pour s’y marier (NDLR, Abdelhamid Abaaoud y est parti au début de l’année 2014):

« Mon cousin est en Syrie, vous allez voir ce qu’il va faire » !

Quand elle explique à Sonia que ce cousin fait le djihad, la mère de famille n’y croit pas. Hasna lui montre la fameuse vidéo de l’homme dont la voiture tire des cadavres. Sonia reste incrédule.

Mais le soir des attentats du 13-Novembre, alors que la famille a regardé le match de foot France-Allemagne et que les chaînes de télévision annoncent qu’il y a eu des explosions et des morts autour du stade de France, Hasna, qui a passé sa journée l’oreille collée à son téléphone portable, s’approche du petit écran, un grand sourire aux lèvres, et lance : « Il n’avaient qu’à tous crever ! C’est tous des mécréants » !

Interloquée, Sonia lui rétorque : « Pourquoi tu dis des trucs comme ça ? Mais tu n’as pas honte ? Regarde, c’est tous des êtres humains. C’est un carnage » ! Hasna éclate de rire : « C’est mon cousin qui a fait ça » !

Le lendemain soir Hasna reçoit un appel de Belgique. Au bout du fil un complice d’Abaaoud lui demande d’aller chercher ce dernier à Aubervilliers (93). La jeune fille, qui n’a pas de voiture, prie Sonia et son compagnon, de la conduire sur place. Les deux hésitent, puis s’exécutent.

« Les terrasses, c’est moi ! »

Parvenus à bon port ils se retrouvent devant l’homme dont ils ont parfaitement vu le visage sur la vidéo morbide tournée en Syrie : Abdelhamid Abaaoud.  Sans se démonter, Sonia lui demande qui il est et s’il a participé à ce qui s’est passé à Paris. L’homme répond : « Ma sœur, je vais te dire la vérité, de toutes les façons, je ne voulais pas te mentir : oui, les terrasses, c’est moi » !

Sonia tente de le raisonner en lui disant qu’Allah n’a jamais ordonné de tuer des gens et que lui et ses complices vont aller en enfer. Abaaoud s’énerve : »Tu ne connais pas l’Islam. Tu racontes n’importe quoi  » ! Sonia se rend alors compte alors qu’elle s’est mise en danger.

Un nouveau coup de téléphone de Belgique à l’adresse d’Hasna la menace de vengeances s’il arrive quelque chose à Abaaoud. Ce dernier finit pas disparaître. On apprendra plus tard qu’il est parti se cacher dans une cahutte masquée par des buissons, bordant l’A86, à Aubervilliers.

Le lendemain, Sonia conjure Hasna d’aller dire tout ce qu’elle sait à la police. La jeune fille refuse catégoriquement. Elle passe de nouveau sa journée au téléphone pour tenter de trouver une cache à son cousin. Sonia attend qu’elle sorte pour appeler la police. Entre-temps le visage d’Abaaoud, qui a été filmé dans le métro parisien par des caméras de surveillance, défile sur toutes les chaînes.

Sonia, qui est passé par le 197, le numéro d’urgence « Alerte attentats », a eu beaucoup de mal à se faire entendre. Plusieurs heures après, elle est enfin convoquée, à Levallois, dans les locaux de la DGSE. Elle fournit aux enquêteurs le numéro de portable d’Hasna. Le portable est immédiatement mis sur écoute et géolocalisé à Saint-Denis dans un secteur trop vaste pour que l’endroit où il se trouve puisse être identifié.

A la demande des policiers Sonia contacte Hasna et, à force de ruses, parvient à obtenir l’adresse où se terre Abdelhamid Abaaoud en compagnie de sa cousine. On connaît la suite. L’assaut débute à 4H30 du matin. Dans l’appartement dévasté on retrouvera le corps d’Abaaoud, celui d’un deuxième terroriste du commando des terrasses, et celui d’Hasna.

Un an après, et à la veille de changer d’identité, Sonia explique ici qu’elle a toujours peur mais qu’elle n’a pas envie d’arrêter de vivre et d’être heureuse.

« Moi, je veux dire que c’est pas grave. Chaque matin je me réveille, et même si je suis triste, j’ai pas le droit d’être triste. Faut que je rigole parce quand je vois les victimes et leurs familles je me dis : « Mais tu te serais tue, tu vas regarder encore une fois ça et tu vas te dire quoi ? T’étais au courant et tu as laissé faire ? Hé bien je l’ai fait ».  « J’ai eu Abaaoud », dira-t-elle un peu plus plus tôt !

source : nouvelobs.com

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laissez vos commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nous sommes..

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 189 autres abonnés

Articles a ne pas manquer

SOCIÉTÉ ► Nietzsche, le Zoroastrisme et les anarchistes, des influences paradoxales ?

SOCIÉTÉ ► Nietzsche, le Zoroastrisme et les anarchistes, des influences paradoxales ?

société

SOCIÉTÉ ► " à moins que l’on ne veuille que l’atrocité de Ferguson soit également engloutie et ne devienne pas plus qu’un irritant intestinal pour l’histoire, nous devons aborder la situation non comme un énième acte de racisme systémique, mais pour ce qu’elle est : une lutte des classes." Kareem Abdul-Jabbar

SOCIÉTÉ ► " à moins que l’on ne veuille que l’atrocité de Ferguson soit également engloutie et ne devienne pas plus qu’un irritant intestinal pour l’histoire, nous devons aborder la situation non comme un énième acte de racisme systémique, mais pour ce qu’elle est : une lutte des classes." Kareem Abdul-Jabbar

Les « maîtres » du monde ?!

INTERNATIONALE ► La Banque des Règlements Internationaux le véritable "maitre" du monde

INTERNATIONALE ► La Banque des Règlements Internationaux le véritable "maitre" du monde

INTERNATIONALE :

DETTE PUBLIQUE ► Le FMI vient de donner son ‘feu vert’ pour une taxation de 10% de votre épargne

DETTE PUBLIQUE ► Le FMI vient de donner son ‘feu vert’ pour une taxation de 10% de votre épargne

EUROPE :

ECONOMIE ► Le contrôle allemand des enjeux gaziers est la véritable cause du conflit avec la Russie ?

ECONOMIE ► Le contrôle allemand des enjeux gaziers est la véritable cause du conflit avec la Russie ?

FRANCE :

FRANCE ► « En réalité, aujourd’hui, ceux qui commandent sont les États-Unis et Israël.. » Roland Dumas

FRANCE ► « En réalité, aujourd’hui, ceux qui commandent sont les États-Unis et Israël.. » Roland Dumas

Théorie du genre :

 SOCIÉTÉ ►La théorie du genre ou la destruction de « l’hétérosexualité normative »

SOCIÉTÉ ►La théorie du genre ou la destruction de « l’hétérosexualité normative »

santé publique :

VIDEO ► La nourriture comme arme de stérilisation massive par Alex Jones

VIDEO ► La nourriture comme arme de stérilisation massive par Alex Jones

Religion

ISLAM ► Le bon comportement expliqué par ‘Ami Hassan imam à la mosquée de Aubervilliers (VIDÉO)

ISLAM ► Le bon comportement expliqué par ‘Ami Hassan imam à la mosquée de Aubervilliers (VIDÉO)

Satanisme :

MEDIAS ► Propagande satanique intentionnelle dans les médias par Anton Lavey (vidéo)

MEDIAS ► Propagande satanique intentionnelle dans les médias par Anton Lavey (vidéo)

Nouvelle Technologie

BIG BROTHER ► La "Puce R.F.Id en poudre" un cauchemar devenu une réalité

BIG BROTHER ► La "Puce R.F.Id en poudre" un cauchemar devenu une réalité

MUSIQUE :

PEOPLE ► Messages subliminaux dans les clips de rap, Maitre Gims "crache le morceau" (vidéos)

Le combat d’un homme :

► Bruno Boulefkhad, un homme qui se bat seul contre la Société Générale, jusqu’à la mort ?

Note a nos lecteurs :

Depuis le 15 avril toutes les publicités sur le blog sont indépendantes de notre volonté a l'exception du site technikpiecesautos.com partenaire direct de la #Stvirtuelle.
La rédaction de la #StreetTeleVirtuelle.

%d blogueurs aiment cette page :