vous lisez...
Cisjordanie, Etats-Unis, Iran, Israël, Palestine

ÉTATS-UNIS : Cinq choses à savoir sur James Mattis, le nouveau « chien enragé » de Donald Trump

Le prochain ministre américain de la Défense, penseur stratégique, mais aussi grande gueule, sera le premier ex-général à détenir le portefeuille de la Défense depuis George Marshall en 1950.
Général chevronné
James Mattis, 66 ans, est un ancien général des Marines, qui a servi dans ce corps d’armée pendant quatre décennies. « C’est l’un des meilleurs officiers militaires de sa génération et un leader extraordinaire », s’est enthousiasmé, en apprenant sa désignation, le président de la Commission des forces armées du Sénat, John McCain.
Le général Mattis a terminé sa carrière, d’août 2010 à mars 2013, à la tête du Centcom (pour Central command), l’état-major responsable des activités militaires américaines de l’Égypte jusqu’au Kazakhstan, en passant par le golfe Persique, la Syrie, l’Iran et l’Afghanistan. Faire la guerre, il connaît !
Il a ensuite rejoint le Hoover Institute, un think tank de la prestigieuse université Stanford. Mattis est une grande gueule qui dit ce qu’il pense. Il a ainsi souvent reproché aux gouvernements de traiter les problèmes du Moyen-Orient au coup par coup et de manquer d’une vision stratégique d’ensemble. Critique acerbe d’Obama, il a déclaré que son successeur « hériterait d’un foutoir » dans cette région.
Chien enragé
Mattis préconise un ton beaucoup plus dur que celui d’Obama contre ceux qui menacent l’Amérique. S’il est réfléchi et très respecté, son expression est abrupte. En 2003, il conseillait à des marines en Irak : « Soyez polis, soyez professionnels, mais soyez prêts à tuer toute personne que vous croisez. » Deux ans plus tard, il déclarait « amusant de tirer sur certaines personnes », ce qui lui valut une pluie de critiques. D’où son surnom, « mad dog ».
C’est précisément ce style qui semble avoir séduit Donald Trump, qui annonçait la nuit dernière, lors d’un meeting dans l’Ohio : « Nous allons nommer Mad Dog Mattis comme secrétaire à la Défense ».
Le général ne sera pas forcément un toutou docile avec Trump. Il s’est élevé contre le waterboarding, une technique d’interrogatoire simulant la noyade, assimilée à la torture. Obama l’avait interdite et Trump a un temps envisagé de la réhabiliter : « J’ai toujours considéré que si vous me donnez un paquet de cigarettes et quelques bières, j’obtiendrai d’avantage qu’avec la torture», dit Mattis.
De même, le général est un ardent défenseur de l’Otan, que le futur président a tendance à juger obsolète.
Anti-iranien
Mattis préconise de déchirer de l’accord sur le nucléaire iranien conclu, en 2015, entre Téhéran et six grandes puissances. Cet accord est censé démanteler les activités atomiques potentiellement militaire de l’Iran. Pour le futur chef du Pentagone, cet accord va peut-être freiner la République islamique, mais pas l’empêcher d’acquérir l’arme nucléaire.
Dans un discours prononcé devant le Centre pour les études stratégiques et internationales (CSIS) de Washington, Mattis a ainsi déclaré que le plus grand danger ne vient pas des organisations terroristes comme al-Qaida ou le groupe Etat islamique, mais de Téhéran, qualifié de « menace la plus persistante contre la stabilité et la paix au Moyen Orient ».
Son insistance pour réclamer plus de moyens contre l’Iran et l’Afghanistan
Mais pas pro israélien
Son hostilité à l’Iran ne fait pas de Mattis un général aligné sur les positions d’Israël, ou plus exactement sur le gouvernement Netanyahou. Il juge « insoutenable » la colonisation à marche forcée de la Cisjordanie palestinienne.
Mattis estime que cette politique coloniale, accélérée sous Netanyahou, « pourrait transformer (Israël) en État d’apartheid », rappelait il y a quelques jours le Times of Israël. Le général considère aussi que les États-Unis « paient le prix de leur soutien » inconditionnel à l’Etat juif.
Lire aussi : Quelle sera la politique militaire de Donald Trump ?
Trump nomme le général « enragé » James Mattis à la Défense
Trop jeune retraité
Il y a un obstacle à la nomination de Mattis : la législation fédérale exige qu’un militaire ait tombé l’uniforme depuis sept ans avant de pouvoir endosser le costume de secrétaire à la Défense.Or, Mattis n’est « retraité » que depuis 2013. Sa confirmation suppose donc l’adoption par le Congrès d’une loi taillée sur mesure. Il y a un précédent : une dispense avait été accordée en 1950 au général George Marshall.
L’inconnue réside donc dans les démocrates du Sénat : chercheront-ils à gêner Trump en bloquant Mattis, ou considèreront-ils que les états de service du général leur interdit toute obstruction ?
source : ouest-france.fr

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laissez vos commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nous sommes..

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 192 autres abonnés

Articles a ne pas manquer

SOCIÉTÉ ► Nietzsche, le Zoroastrisme et les anarchistes, des influences paradoxales ?

SOCIÉTÉ ► Nietzsche, le Zoroastrisme et les anarchistes, des influences paradoxales ?

société

SOCIÉTÉ ► " à moins que l’on ne veuille que l’atrocité de Ferguson soit également engloutie et ne devienne pas plus qu’un irritant intestinal pour l’histoire, nous devons aborder la situation non comme un énième acte de racisme systémique, mais pour ce qu’elle est : une lutte des classes." Kareem Abdul-Jabbar

SOCIÉTÉ ► " à moins que l’on ne veuille que l’atrocité de Ferguson soit également engloutie et ne devienne pas plus qu’un irritant intestinal pour l’histoire, nous devons aborder la situation non comme un énième acte de racisme systémique, mais pour ce qu’elle est : une lutte des classes." Kareem Abdul-Jabbar

Les « maîtres » du monde ?!

INTERNATIONALE ► La Banque des Règlements Internationaux le véritable "maitre" du monde

INTERNATIONALE ► La Banque des Règlements Internationaux le véritable "maitre" du monde

INTERNATIONALE :

DETTE PUBLIQUE ► Le FMI vient de donner son ‘feu vert’ pour une taxation de 10% de votre épargne

DETTE PUBLIQUE ► Le FMI vient de donner son ‘feu vert’ pour une taxation de 10% de votre épargne

EUROPE :

ECONOMIE ► Le contrôle allemand des enjeux gaziers est la véritable cause du conflit avec la Russie ?

ECONOMIE ► Le contrôle allemand des enjeux gaziers est la véritable cause du conflit avec la Russie ?

FRANCE :

FRANCE ► « En réalité, aujourd’hui, ceux qui commandent sont les États-Unis et Israël.. » Roland Dumas

FRANCE ► « En réalité, aujourd’hui, ceux qui commandent sont les États-Unis et Israël.. » Roland Dumas

Théorie du genre :

 SOCIÉTÉ ►La théorie du genre ou la destruction de « l’hétérosexualité normative »

SOCIÉTÉ ►La théorie du genre ou la destruction de « l’hétérosexualité normative »

santé publique :

VIDEO ► La nourriture comme arme de stérilisation massive par Alex Jones

VIDEO ► La nourriture comme arme de stérilisation massive par Alex Jones

Religion

ISLAM ► Le bon comportement expliqué par ‘Ami Hassan imam à la mosquée de Aubervilliers (VIDÉO)

ISLAM ► Le bon comportement expliqué par ‘Ami Hassan imam à la mosquée de Aubervilliers (VIDÉO)

Satanisme :

MEDIAS ► Propagande satanique intentionnelle dans les médias par Anton Lavey (vidéo)

MEDIAS ► Propagande satanique intentionnelle dans les médias par Anton Lavey (vidéo)

Nouvelle Technologie

BIG BROTHER ► La "Puce R.F.Id en poudre" un cauchemar devenu une réalité

BIG BROTHER ► La "Puce R.F.Id en poudre" un cauchemar devenu une réalité

MUSIQUE :

PEOPLE ► Messages subliminaux dans les clips de rap, Maitre Gims "crache le morceau" (vidéos)

Le combat d’un homme :

► Bruno Boulefkhad, un homme qui se bat seul contre la Société Générale, jusqu’à la mort ?

Note a nos lecteurs :

Depuis le 15 avril toutes les publicités sur le blog sont indépendantes de notre volonté a l'exception du site technikpiecesautos.com partenaire direct de la #Stvirtuelle.
La rédaction de la #StreetTeleVirtuelle.

%d blogueurs aiment cette page :